Le forum des institutions provençales.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Hersende
Marqués de Prouvenço
avatar

Nombre d'interventions : 36616
Localisation InGame : Forcalquier
Date d'inscription : 23/06/2006

Feuille de personnage
Nom: de Brotel
Titre de noblesse: Còmtessa
Fief : Valréas

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Mar 05 Oct 2010, 10:09

Hersende n'avait pas eu encore l'occasion de rencontrer le fils de Farwen. Elle ne put s'empêcher de sourire en voyant Doch grimacer alors qu'il lui tirait une mèche de cheveux.

Farwen, je suis ravie de faire la connaissance d'Alexandre! Ce jeune homme sait déjà s'y prendre avec les dames... Regardez Doch, elle ne veut pas le lâcher tellement il a la main entreprenante...

Et elle partit d'un éclat de rire. Un palefrenier sortit précipitamment du château pour prendre soin des chevaux et Hersende attrapant les deux jeunes femmes par le bras, leur dit :

Entrez quelques instants que l'on prépare le carrosse... et la Marquise par la même occasion. Je vais houspiller mes chambrières pour qu'elles fassent vite. Mais vous souhaitez peut-être vous changer? On va vous conduire dans des appartements où vous pourrez le faire.
Quel plaisir de faire la route ensemble, ça nous donnera l'occasion de bavarder
. Elle s'arrêta tout à coup. Mais... le cadeau? Je n'y ai pas pensé... Ah si! Je viens de faire venir des tapisseries, je vais pouvoir en prendre une.

Les portes franchies, après avoir lancé rapidement quelques ordres, elle les abandonna, les laissant aux soins de domestiques qui les menèrent à des chambres où ils leur servirent des boissons fraîches et quelques calissons, la gourmandise préférée d'Hersende.
Prête en un temps remarquablement court qui ne se chiffra qu'en quelques demi-heures, celle-ci réapparut. Le lieutenant de la garde marquisale qui devait les accompagner l'attendait, ainsi que ses compagnes, dans l'entrée du château. Un carrosse aux armoiries marquisales avait été avancé devant la porte.

_________________
Hersende de Brotel, Comtesse de Valréas et de Mazan, Baronne d'Istres, Dame de Céreste

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farwen
Fossile Provençal
avatar

Nombre d'interventions : 2786
Localisation InGame : Arles
Métier : Cultivatrice de blé et de maïs, et forgeronne de temps en temps
Date d'inscription : 02/04/2009

Feuille de personnage
Nom: Florence dou Paradou
Titre de noblesse: Dona
Fief : Maussane les Alpilles

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Mer 06 Oct 2010, 20:28

Des heures d’attente, DES HEURES !!!
Bien sûr elles attendent une vraie marquise, avec couronne et belles robes et tout et tout, mais quand même… Farwen soupire pour la 300ème fois en 2 heures et s’arrête net, les yeux écarquillés. La marquise est là. Enfin. Et surtout, surtout… sa voiture les attend.
Farwen en reste bouche bée.
Elle va arriver en carrosse au mariage de Delta ?
Oh bon sang, un VRAI carrosse, avec armoiries, sièges confortables et tout et tout !
Un coup d’œil ravi à sa cousine, et hop, elle monte à bord !

Sa cousine, bien mieux éduquée, laisse passer Hersende, ce qui fait rougeoyer Farwen qui n’y a pas pensé deux secondes, monte derrière et ferme la porte. Le tout avec Alex toujours pendu à une de ses mèches.
« Elle est trop forte » se dit Farwen, qui n’en laisse rien paraître.

Les chevaux se mettent au pas, puis au trot, enfin prennent un petit galop confortable qui les rapproche d’Arles minute après minute.
Le silence s’est installé dans la voiture, interrompu seulement par le babillage d’Alex.
Farwen est assise en face de la marquise, et contemple le paysage qui défile sans se rendre compte qu’Alex a lâché la mèche de sa tante pour s’emparer… des cheveux de la marquise ! Voilà qui est fort embarrassant… surtout qu’il s’amuse comme un fou à tirer dessus, genre « tiens ceux là je ne les connaissais pas ».
Un rire étouffé la surprend : Hersende s’amuse visiblement autant que son fils !
Rassérénée, Farwen se détend enfin, et elles se retrouvent rapidement toutes les trois en grande conversation, en oubliant quelque peu les règles de la bienséance au profit d’une agréable complicité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Mer 06 Oct 2010, 21:22

- on ze road again à la wanagain -

C'est bon les gars on est passé !

Alors certes vous vous demanderez comment un attelage comtal de France qui plus est passé inaperçu aux yeux de la douane la plus efficace et en plus sans demander aucun laisser passer ni payer la taxe !?!?!?
Bien tout simplement on attend l'heure de la sieste provençale et on passe même si les chiens aboient, de toute manière les autres y roupillent.

Alors Draguignan c'est passé on doit bientôt arriver à Brignoles
Ah non hu hu.
je lisais la carte à l'envers
Pardon vot' grandeur.


Le soldat chercha où ils pouvaient bien se trouver, faut dire que même au milieu du désert provençal c'est toujours difficile de se situer. On pouvait toujours aussi bien être plus à à l'est qu'à l'est et plus au sud qu'au nord.
L'important c'était de ne pas se perdre en conjonctures.

Ils firent donc un très long détour dans le maquis de la Sainte-Victoire pour éviter la capitale, slalomèrent pour éviter la Sainte-Baume, puis descendirent dans les profondeurs de l'Argens et c'est comme ça qu'ils parvinrent enfin dans la demeure de Logre ! Heureusement il avait prit soin de signaler sa route avec des petits galets.

- Allez toi, va donc dire au seigneur que le témoin de son exécution est arrivé, et que ça saute !
Revenir en haut Aller en bas
castor22
Doyen de l'ADN


Nombre d'interventions : 4562
Localisation InGame : Forcalquier
Métier : Forgeron
Date d'inscription : 28/05/2007

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse: Baròun
Fief :

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Dim 10 Oct 2010, 16:08


Nuit noire, au milieu de la forêt, un homme et une femme se font face, épées en main près à en découdre. Ils se toisent de longue minutes sans que rien ne se passe quand soudain, la dame passe à l’attaque, assenant des coups avec rage alors que l’homme ne faisait que parer les coups. La repoussant avec force après un nouvel assaut de sa part, ils se faisaient à nouveau face. L’homme essayait de la raisonner.

Eavan, arrête, je ne veux pas me battre contre toi. Je t’en prie crois moi, je n’ai jamais trahis la Provence et je n’ai jamais fournit des informations sur notre défense au Français pendant l’invasion. Rangeons nos épées et rentrons.

Alors qu’Adrian rangeait son épée dans son fourreau, Eavan, toujours aveuglée par sa rage, passa à nouveau à l’attaque et transperça son adversaire de son épée.

Quelque part dans un monastère en Provence.

Se réveillant en sursaut, seul dans sa cellule du monastère, le front couvert de sueur, il comprit rapidement qu’il ne s’agissait que d’un cauchemar provoqué par la fièvre. Se redressant lentement, son corps toujours affaibli par la maladie, Adrian se dirigea vers la fenêtre de sa chambre et regarda longuement les moines s’atteler à leurs occupations.

Cela faisait maintenant des semaines que le baron avait rejoint ce lieu retranché, sans l’avoir signalé à qui que ce soit. Sa blessure s’étant infectée durant le conflit, il s’était réfugié là bas afin de s’y faire soigner de cette maladie qui le rongeait de l’intérieur.

Retournant s’allonger sur son lit, son regard fut attiré par un parchemin se trouvant sur le rebord de la table de nuit. Après l’avoir lu, il fit appeler un de ses serviteurs.

Dit moi, quel jour sommes nous aujourd’hui ? J’ai perdu toute notion de temps depuis que nous sommes ici.

Nous sommes le 20 septembre messire, répondit le serviteur baissant la tête.

Quoi ? On est déjà le jour du mariage ? Tu n’aurais pas pu me prévenir plus tôt ? Fait moi préparer de quoi me rafraichir et mes habits d’apparat. Et fait appeler le carrosse, nous allons à Arles.

Mais messire, vous n’êtes pas en état de voyager

Adrian ne prit même pas la peine de répondre à son serviteur que déjà il alla se préparer pour la cérémonie.

Cathédrale d’Arles,

Le carrosse au couleur de Saint Estève Janson traversa à vive allure les ruelles de la ville avant de s’arrêter net sur le parvis de la cathédrale. Une fois les portes du véhicule ouvertes, le baron en descendit rapidement, se dirigeant directement à l’intérieur de l’imposante cathédrale. Il alla s’assoir dans les premiers rangs réservés à la famille espérant que personne ne remarquerait l’état dans lequel la maladie le mettait et que des petites gouttes de sueur sous sa couronne trahissait. Assis seul sur son banc, le baron en profita pour penser à sa bien aimée, se demande si elle serait présente en ce jour de fête pour la famille Audisio.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eavan
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 11503
Localisation InGame : Arles et les routes
Métier : Etudiante Militaire Boucher
Date d'inscription : 27/11/2006

Feuille de personnage
Nom: Gaelig
Titre de noblesse: Vicòmtessa
Fief : Seloun de Prouvenço e Rian

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Lun 11 Oct 2010, 17:18


Chinon, Tourraine ...

Des mois qu'ils étaient mobilisés. En tant qu'officier, hors de question de soupirer, ni de se plaindre. Aristote lui avait épargné les blessures mais elle avait tout de même dû gouter aux geoles angevines la Baronne.
La fatigue était présente, omniprésente et un souvenir du pays suffisait à lui serrer le coeur. Inutile de parler des pensées en direction du Baron. Plus de nouvelles depuis plusieurs semaines. Le silence était inquiétant mais la jeune femme se refusait à penser au pire.
La Vidame entra dans sa chambre. Toutes les chambres des auberges étaient occupées à Chinon, mais au moins, c'était plus confortable que les tentes à l'approche de l'automne. La journée avait été une fois de plus longue d'attente mais il restait du travail à faire. Il y en avait toujours.
Soulevant une pile de parchemin, Eavan tomba sur un morceau de vélin. Cela lui rappella quelquechose. Elle parcourut les quelques lignes de l'invitation. Le mariage. Si elle voulait y être il fallait qu'elle parte dans la soirée ...

Ni une ni deux, la jeune femme sortit de sa chambre et courut frapper à la porte de son supérieur. Il lui fallut expliquer sa demande et la motiver mais sa requête fut rapidement acceptée.
Elle saurait se faire pardonner de cet abandon temporaire.

Il lui fallut moins d'une heure pour préparer quelques affaires pour le voyage et seller son cheval. Une tenue discrète fut enfilée, renforcée d'une cotte de maille pour la protection. Son épée au flanc, elle quitta la ville au galop alors que la nuit tombait.



Une dizaine de jours plus tard ... Provence

Paysage connu. Doux sentiment de rentrer chez soi.
Les ruelles d'Aix ...
Des pigeons avaient été envoyé depuis son départ de Chinon en direction de Salon. On devait l'attendre à son appartement aixois pour qu'elle puisse se reposer, se laver et se préparer descemment pour le mariage.

Le soir même dans ses appartements, comme prévu, Inès, sa gouvernante, avait préparé un bain chaud et choisi une sélection de vêtements. Eavan fit son choix, s'accordant un peu de détente après ces mois de tensions.
Le lendemain elle se prépara et c'est à cheval qu'elle alla jusqu'à la cathédrale d'Arles.
Une robe élégante, la couronne de Vidame, une cape à ses couleurs ... Elle reconnut une tête connue sur le banc de la famille ...


Baron, vous avez une mine affreuse, accepteriez vous ma compagnie sur ce banc ?


Adrian semblait fatigué. Non, ... souffrant .. c'était le bon terme. Rangeant son regard inquiet pour profiter de l'instant de leurs retrouvailles, la jeune femme lui sourit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ref1
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 12545
Localisation InGame : Aix
Métier : Médecin
Date d'inscription : 18/12/2006

Feuille de personnage
Nom: Audisio
Titre de noblesse: Còmte
Fief : Orange

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Lun 11 Oct 2010, 20:48

[Lorgues toujours]

Entrée sur scène de Serge, son majordome.

Seigneur, un visiteur.

Ah ? Demanda le médecin à moitié intrigué. Comme s'il ne savait pas qui allait venir le chercher à cette heure, ce jour.

Il descendit donc relativement prestement afin de le rejoindre sur cette route le menant à Arles.

Arrivé en bas, il le rejoignit dans son attelage, accompagné de quelques vivres, pour supporter la route.

Son cortège à lui, bien moins conséquent que celui de son ami le Comte, les suivrait
.

Bonjour à toi mon ami !
Mais dis moi, as tu fais bon voyage ?
N'ayant aperçu aucune flèche plantée dans le bois du carrosse, il supposa le trajet tranquille.

Et cette dent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Jeu 14 Oct 2010, 20:38

[Lorgues]

- Le Comte de Toulouse est attendu sur la Une ! voui voui, je me dépêche ^^ -

Alors c'était le rendez-vous mensuel chez le dentistme*
Non pitié, maman j'ai peur !

- Grmmmmbl
Le Coms de Toulouse grommela.
- Et toi ? Prêt pour la pendaison ?
Le témoin teste le futur puis crie à ses hommes.
- HOLA ! On repart ! Allé monte dans cette chariote tu aura le temps de m'expliquer tout ça.
D'un signe de la main il lui montre le panier à salade.
- Si tu as des affaires à prendre...




* en mode Jamel :)



Revenir en haut Aller en bas
Jehanne Audisio
Mystère
avatar

Nombre d'interventions : 1306
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Nom: Audisio Von Gobseck
Titre de noblesse: Vicòmtessa
Fief : Orange

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Sam 16 Oct 2010, 23:10

[Chambre de Delta]

Il n'était pas resté assis longtemps, son père. Il n'avait pas bu le verre de vin, s'était relevé, avait recommencé à faire les cent pas...

Et il parlait, encore... encore...

Qu'il se taise ! Il allait finir par la rendre anxieuse aussi ! Et le voilà qui commençait à se calmer, un peu, non ? Il parlait de sa mère... Elle lui sourit tendrement. Elle allait dire quelque chose à propos d'elle, poser des questions, encore...

Quand le visage de son père se mit à prendre une teinte cireuse.

Il se rassit brusquement, sur son lit. Elle n'eut pas le temps d'approcher qu'il avait déjà les yeux clos et n'émettait plus un son.

Elle se leva d'un bond, se précipita vers lui.

Était-ce ainsi que le Très-Haut se vengeait de son manque de piété ? En lui enlevant son père le jour de ses noces ?


PÈRE ! NON !

Elle le secoua, le vieux, elle le secoua violemment, le gifla, les larmes aux yeux.

Les larmes en dehors des yeux, roulant sur ses joues.

Il était mort, hein, c'était ça ?


Non, père, vous n'avez pas le droit, pas le droit...

Elle le gifla encore, avec moins de force... Sans force. Glissant au sol, le visage défait.

Elle n'entendait pas les bruits alentours, dans l'auberge.

Persuadée qu'elle était de la mort de son père.

Et ce ventre qui la faisait souffrir...


Pas le droit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gobseck
Personnage mort.
Personnage mort.
avatar

Nombre d'interventions : 2317
Date d'inscription : 31/08/2010

Feuille de personnage
Nom: Von Gobseck
Titre de noblesse:
Fief :

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Lun 18 Oct 2010, 17:10

[Chambre de Delta]

Le vieux, dans les pommes, rêvait, de sombres rêves, de doux rêves, dans ce court instant d'inconscience il avait eu l'impression de vivre plusieurs vies en rêves, de sombres vies... de douces vies.

Il s’éveilla, une étrange sensation de chaleur le saisit, ses joues le brûlaient... bizarre, il n'avait pourtant pas bu... et puis elles le piquaient... Peut-être était-ce une réaction à un produit qu'il avait mis sur sa peau... Mais il n'y avait rien mis... Peut-être l'avait-on fait boire... Non c'était ridicule...

Il cherchait une explication plausible, sans se rendre compte que sa fille était assise par terre, pleurant sur son pauvre père mort subitement. Et qu'elle le pleurait alors qu'il était là sur le lit à se demander pourquoi ses joues étaient chaudes.

Alors qu'il se levait, encore un peu dans les vapes, pour aller voir dans la glace si ses joues étaient rouges, il vit Jéhanne, par terre. C'est à ce moment précis que les dernières connexions se firent dans son crâne, sa fille, le mariage et la chute dans les pommes. Par contre il ne savait pas pourquoi elle pleurait ...


Mais enfin, pourquoi pleures-tu mon enfant ? Dit-il en lui prenant la main, l'aidant à se relever du peu de force qu'il avait.

Il y a un problème ? Le marié ? Le diacre ? Le témoin ? Les alliances ? La robe ? La cathédrale ? Ou bien c'est moi ?

Il faut que je me calme... Mais comprend bien que c'est la première fois que je marie ma fille.


Puis, marquant un temps, il jeta un coup d'œil dans la glace.

Et pourquoi mes joues sont elles rouge, chaudes et piquantes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
castor22
Doyen de l'ADN


Nombre d'interventions : 4562
Localisation InGame : Forcalquier
Métier : Forgeron
Date d'inscription : 28/05/2007

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse: Baròun
Fief :

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Mar 19 Oct 2010, 18:03

Adrian, à moitié endormi par la fatigue provoquée par sa fièvre, ne remarqua pas l’arrivée de celle qui occupait la majorité de ses rêves, et malheureusement parfois aussi ses cauchemars. Soudain, une voix le fit sursauter et sortir de ses pensées.

Baron, vous avez une mine affreuse, accepteriez vous ma compagnie sur ce banc ?

Cette voix ? Est-ce seulement possible que ce soit elle? Mais bien sur que c’est elle, il n’y a qu’elle pour lui parler avec tant de franchise sans craindre de représaille. Se tournant vers la voix, son visage, marqué, s’illumina d’un doux sourire quand ses yeux confirmèrent ce qu’il espérait : Elle était là, plus belle que jamais à ses yeux. Il aimait tant la voir vêtue de robes, mettant sa féminité plus en valeur que ses tenues de missions.

Se levant, non sans peine, pour l’accueillir, Adrian l’invita à s’asseoir.


Baronne, cela serait un réel plaisir que de partager ce banc en votre compagnie. Qui mieux que vous pour être à mes cotés en ce moment magique pour ma Famille.

Se décalant un peu sur le banc, lui laissant place à ses cotés. Le Baron resta quelques minutes sans rien dire avant de se pencher lentement à l’oreille de la baronne.

Excuse-moi,…Après quelques secondes d'hésitation, il reprit. Excuse-moi de ne pas t’avoir prévenue. J’aurais dû te faire parvenir des nouvelles. Je suis désolé

Après ces quelques mots, il se redressa sur le banc, ne voulant pas trop la déranger.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehanne Audisio
Mystère
avatar

Nombre d'interventions : 1306
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Nom: Audisio Von Gobseck
Titre de noblesse: Vicòmtessa
Fief : Orange

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Mer 20 Oct 2010, 21:58

[Chambre de Delta]

Ah euh, ben euh, sniiirfllleuh, grmppff
, toussote, rougit, écarlate qu'elle devient la Jehanne, écarlate ! Pire que les joues baffées de son père.

N'êtes pas mort ?

Question con s'il en est, le père étant en face d'elle, tout ce qu'il y a de plus vivant. Et de se sécher les yeux, les joues, de se moucher... Non Delta, pas dans ta manche ! Vala, dans un coin du drap... C'est mieux.

Vos... joues... C'est que...


Et de repiquer un fard, baissant les yeux, tripatouillant un tu ne sais quoi du bout de la bottine.

C'est que j'ai tenté de vous faire revenir... Et que vous restiez mort...

C'est fou ce qu'on peut trouver au niveau du sol, si si, plein de choses ! Puis, une fois qu'on est calmée, on relève la tête, on tente un sourire, une grimace, plutôt.

N'êtes plus anxieux, hein ?

Et promis, c'est la première fois que je me marie ! Ou alors z'avez d'autres filles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vero5
Dito d’ounour
avatar

Nombre d'interventions : 777
Date d'inscription : 09/11/2006

Feuille de personnage
Nom: de Beausoleil
Titre de noblesse: Dona
Fief : Beausoleil

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Jeu 21 Oct 2010, 13:50

Etabli de Vero.. quelque part perdu dans les entrailles de Marseille.

Humeur de chien et visage des mauvais jour.. fin de mois qui commence la première semaine et qui la rends infréquentable. Qui le saurait vu qu'elle se terre des qu'elle le sens arrivé. Chemine discrètement dans la ruelle et fait mine de rien en poussant la porte, laide petite... de celle qui donne pas envie.
L'atelier refuge, le havre.. claquement des loquets et sortie de trousseaux, les portes se succèdent et la clarté commence à devenir. Soulève ses pans et gravit les marches, lassitude ou age venant il lui semble qu'elle s'allonge toujours un peu plus. L'air semble rare et la poussière plus dense, illusions des mauvais jours. Double battant vitré ou fuse la couleur... soleil, petit frisson et gloussement...récupération des débris délaissés des vitraux, dure tractation avec les maitres verrières qui conservent et accumule les couleurs diaphane, avare, presque sorcier et mystique quand a leurs science. Derrière seuil à franchir avant d'être en paix.

Éblouissant....espoir...grognements...dépitée...sa dernière visite a du être salvatrice vu le bazar qui s'etends sous ses yeux. Épaules qui retombent et instant de haut désespoir, les minutes s'égrènent et le courage fluctue. Soupire dense et s'attelle a faire un espace de vie.

Parchemins et papiers éparse, tas rangé à même le sol..relecture des choses et enfin la cheminée qui regorge des délaissé et des bancales.

Craquement de la pierre à étincelle et fumée dense s'envole, la chaleur se repends, trie et jette, interrogation sur le mot Ban... ban quet, ban nière, ban deau... retourne la feuille et se liquéfie... ahh Ban comme ban...comme mariage comme ehhh.. union.. comme merdouille c'est quand ou quoi comment...comme canard à l'orange et grande chipie avec petit pépin deja bien mure...

Comme Vero va falloir te secouer et si tu ne veux pas arriver pour les premières cri du fruit..
Bref pépin Interdit fruit..bon bon bon.. ban ban ban..

Dévale quatre a quatre les escaliers et claquant le tout sur son passage, regagne en vitesse ses quartiers officiel et branle bas de combat pour les préparation au voyage.
Pffiou envolée la grise mine








_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atchepttas_Ysgarde
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 3590
Localisation InGame : Provence
Métier : Arbalétrière
Date d'inscription : 26/07/2006

Feuille de personnage
Nom: Ysgarde
Titre de noblesse: Vicòmtessa
Fief : Les Arcs sur Argens

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Mar 26 Oct 2010, 09:05

[« Quelque part dans le comté de… ». Non mais quelque part !]

La jeune femme était étendue bras et jambes écartées sur son lit à fixer le plafond. Depuis combien de temps était-elle comme cela ? Elle n’aurait su le dire.
Voilà près de cinq mois que la jeune femme était partie de Provence. Trop de pression, de souvenirs…Dans ces cas là, elle aimait se faire oublier. Sauf que là, ses fonctions étaient maintenues, aussi devait-elle rentrer au plus vite en Provence. Il ne lui restait que quelques comtés à traverser. Dont un, qui lui posait quelques soucis. Aussi voyageait-elle que de nuit…(oui parce qu’on voit moins bien la nuit, comprenez.)

Atchepttas roula sur le côté, tel un vers sans énergie et se glissa hors de son lit. Il faut dire qu’être sur le qui-vive tout le temps ne favorise pas un bon sommeil. Assise à ce qui lui servait de bureau dans cette misérable auberge, la jeune femme tria quelques correspondances à brûler. Les informations venant du Marquisat n’avaient pas à être lu par le premier ni le dernier des imbéciles de ce comté.
Dans la cheminée, les flammes dévorèrent avec appétit les parchemins.

Vedène allait jeter la dernière feuille quand elle se redit compte qu’elle n’était pas marquée au nom du Marquisat.

« Audisio…Delta….mariage »

Ah oui, elle avait oublié quelque peu ce détail. Détail ? Pas tant que ca. Qu’est-ce que Audisio fichait avec cette espèce de brigande véreuse ? A-t-elle trouver un autre pigeon plus rentable ? Et ce que Kika n’arrivait pas à brigander assez pour la satisfaire ? Où s’était-elle tout simplement ranger ?

Haussement de sourcil, le doute était bien grand. Audisio était un bon ami mais…devait-elle vraiment le soutenir dans cette immense co…célébration ?

Vedène compta mentalement *18, 19, 20...*



Oups


C’était aujourd’hui. A moins de se transformer aussi en pigeon, il lui était matériellement impossible de venir à temps pour assoir ses fesses dans l’église. Et puis sortir pour l’instant de sa cachette comprenait quelques risques, et elle était fatiguée et hors temps alors assister à un énième mariage, sûrement pas.

Dans son immense générosité, la jeune femme se força quand même à écrire une lettre de…félicitation à...Audisio.
Le féliciter, ben voyons, elle avait vraiment changer depuis quelques années sur sa technique de diplomatie...

Fière de ses efforts, la jeune femme écrivit quelques lignes avec la plus belle écriture qu’elle pouvait en la circonstance.

« Cher Audisio… »

Non pas de cher qui soit, faut pas pousser non plus.

« Audisio,
Je suis malheureusement dans l’impossibilité d’assister à votre union. Néanmoins, reçois mes sincères félicitations. J’espère de tout cœur que cette union ne sera pas fruit de discorde et de malheur pour ta personne. ….. »

Elle faillit rajouter « tu sais comment sont les femmes », mais étant une, bien que sage et raisonnable, elle se serait auto-critiquée.

« En espérant un jour te revoir,
Atchepttas Diana Ysgarde
Dame de Vedène »

Un petit gribouillis qui ressemblait de loin comme de près à une signature et la lettre était pondue. Elle se relut néanmoins :

Citation :


Audisio,
Je suis malheureusement dans l’impossibilité d’assister à votre union. Néanmoins, reçois mes sincères félicitations. J’espère de tout cœur que cette union ne sera pas fruit de discorde et de malheur envers ta personne.

En espérant un jour te revoir, qu’Aristote veille sur toi.

Atchepttas Diana Ysgarde,
Dame de Vedène


Magnifique, un souhait de bonheur égoïste dans une belle écriture. Que pouvait-on attendre de mieux ?

Souriant fièrement, la jeune femme roula le petit parchemin et empoigna un pigeon de réserve. Accrochant le message à la patte droite, elle ouvrit le fenêtre pour que le piaf puisse prendre son envol


Files vers Lorgues et vite !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poumona
Personnage mort.
Personnage mort.
avatar

Nombre d'interventions : 263
Date d'inscription : 16/06/2010

Feuille de personnage
Nom: Prudence De Champlecy
Titre de noblesse: Dona
Fief : Saint Denis de Jouhet en Aigurande

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Mer 27 Oct 2010, 11:11

[Les corniches Provençales ne valent pas un clou]

Grappin fixé sur une corniche, une Poum dans les air enfant sous le bras fuyant l'auberge Arlésienne. Ce qu'elle avait fait était mal elle le savais seulement instinct de survie surement, elle fuyait la chambre ou elle venait de voir le bergers s'effondrer après s'être entaillé sur la lame de son épée. Le vent dans les cheveux beau tableau et drôle à insérer dans un texte.. Elle allait se manger le mur de l'habitation sur la quel son grappin c'était accroché quand un grincement inquiétant ce fit entendre, bref regard vers le haut juste le temps de voir l'attache céder.


Noooooooooooorf !!

Situé juste au dessus du marché elle tomba dans un vacarme assourdissant sur l'étale d'un badaud qui vendait .... du poisson.. Ô joie bonheur et coquelicots ! Sous le regard ahurie du vendeur elle ôta quelques poissons de ses vêtement pour sauter sur le pavé et partir à grandes enjambées vers l'église... Une odeur rance de poisson non frais la suivait l'enfant dans ses bras ne cessait de rire. Il était un avantage pour elle d'avoir un fils qui trouvait amusant la façon de vivre de sa tarée de mère.


Norf de norf !! Cette odeur !! Et norf !!! Je n'ai pas le temps de me changer et j'ai oublié ma robe à l'auberge...

De toute façon ce ne serait pas le premier mariage ou elle viendrait en brais... Elle se hâta d'arriver devant l'église pour le moment il n'y avait personnes qu'elle ne connaissait et puis il serait étonnant que les gens viennent vers elle avec l'odeur de poisson qu'elle portait... Un banc ce trouvait non loin s'en approchant pour s'y assoir et laissa son fils faire quelques pas au sol.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gobseck
Personnage mort.
Personnage mort.
avatar

Nombre d'interventions : 2317
Date d'inscription : 31/08/2010

Feuille de personnage
Nom: Von Gobseck
Titre de noblesse:
Fief :

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Ven 29 Oct 2010, 16:01

[Chambre de delta]

Il voyait sa fille pleurant les larmes de son coeur, quand il apprit qu'elle le croyait mort il compris mieux les larmes ... Et quand il appris qu'elle avait essayé de le réveiller, il compris mieux les joues, avec un léger pincement au coeur, pour les larmes de sa fille, et un léger sourire, pour les baffes, il la pris dans ses bras lui murmurant à l'oreille

Je ne suis pas mort, rassure toi. Et je n'ai pas d'autres filles. Et ne suis plus trop anxieux non plus.

Bon d'accord, il mentait ... Mais il faut avouer que le fait que le toit de la cathédrale s'écroule restait tout de même fort plausible ... Et si ça arrivait ça mettrait la pagaille ... Mais il venait de la retrouver et n'avait pas eu le temps de faire vérifier la charpente ... Si il en avait eu le temps, il n'aurait pas été anxieux, ça c'est sur.

Il desserra la faible emprise qu'il avait sur Jehanne, et n'avait donc plus besoin de chuchoter.


Mais tu as surement tant à faire, encore. Et je ne saurais qu'un boulet en restant dans le sillage de ta magnifique robe. Je vais rester me reposer, si tu m'autorises à rester quelque peu dans votre chambre, dans le fauteuil que je vois là bas. Je te rejoindrais plus tard, quand il sera temps de te marier.

Il dit cela très calmement, avec un petit sourire, se reposer un peu lui ferait du bien, c'était à n'en pas douter le meilleur moyen pour se calmer ... Il pourrait même revoir quelques livres de compte en retard s'il en avait le temps ... ça le détendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ref1
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 12545
Localisation InGame : Aix
Métier : Médecin
Date d'inscription : 18/12/2006

Feuille de personnage
Nom: Audisio
Titre de noblesse: Còmte
Fief : Orange

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Ven 29 Oct 2010, 17:21

[Cathédrale d'Arles]

Ils avaient fait un bon voyage... Bon... un long voyage.
Certes pas tant que ça, mais tout de même...
Certes sa carriole était confortable, mais pas tant que ça.

Ils avaient passé un voyage agréable entre eux, à se raconter leurs vies qui commencaient.
Ils n'étaient encore que des enfants, des enfants

...

Les voilà donc arrivé. Là. Descendu. Devant la Cathédrale...
Un peu couillons qu'ils étaient.
Ou plutôt qu'il était. Mais Savié n'aimait pas se sentir seul dans ses moments là, il y incluait donc automatiquement son témoin, le Natale comme on pouvait l'appeler.

C'est dingue, on a beau assister à des dizaines de mariages, être témoin plusieurs fois, savoir ce qu'il faut faire, quand, comment... mais quand c'est le sien, on se retrouve toujours là, debout, à ne pas quoi savoir faire de ses mains... à se demander si notre façon de marcher est naturelle ou pas.
Bref, on se retrouve courge.

Il pris donc son poste de garde, celui qui incombait au marié, suivi pas son ami posté derrière lui.

Il se mit devant les portes de la Cathédrale, prêt à accueillir le défilé des invités, des pique-assiettes (parfois ils sont les deux), des hypocrites et des autres.

Et de sa future femme bien sûr... Il avait failli l'oublier celle là.

Il se demanda combien de temps allaient mettre les invités à venir....

Il poussa un soupir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehanne Audisio
Mystère
avatar

Nombre d'interventions : 1306
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Nom: Audisio Von Gobseck
Titre de noblesse: Vicòmtessa
Fief : Orange

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Dim 31 Oct 2010, 01:18

Il n’était pas mort… Il n’était pas mort ! Enfin… Calme ta joie, Delta, ce n’est que partie remise, il est vieux, hein… Pis tu l’as remarqué, déjà, qu’il était en vie, depuis tout à l’heure qu’il te parle. Et il te prend dans ses bras. Ah, ils ne valent pas ceux de ton amant… Mais tu y es bien. Ça te rappelle des sensations oubliées, vagues, si vagues, mais douces. Du temps où tu l’appelais papa.

Et tu trempes sa chemise, aussi. Une belle chemise toute propre rien que pour le mariage ? Rhalala… T’as pas l’impression d’être pathétique ? Et va pas dire que c’est parce que t’as mal au bide, oui, t’as des contractions. Et alors ? Tu vas accoucher ? Ben… Non ! Tu serres les fesses, les cuisses, surtout, et le chiard ne vire qu’une fois que t’as la bague au doigt, voire le lendemain, histoire de pas gâcher la fête.

Jehanne secoua la tête. Elle détestait quand sa conscience prenait ce ton. Elle sourit doucement au vieil intendant, l’aida à s’installer.


Reposez-vous. Père, reposez-vous.

Elle le recouvrit d’une couverture. Sourit encore. Déposa une tendre bise sur sa joue parcheminée. Un bruit lui fit tendre l’oreille. Il y avait du bruit dans l’auberge… Beaucoup de bruit. On criait, elle aurait juré qu’on l’appelait.

Ouvrant grand la porte, elle tomba nez à nez sur une Mila qui hurlait un «
DELTAAAAAAAAAAAA » sonore, très sonore.

Elle lui répondit un «
QUOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ? »

N’avait rien trouvé de plus constructif…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milady
Personnage mort.
Personnage mort.
avatar

Nombre d'interventions : 5038
Date d'inscription : 14/07/2010

Feuille de personnage
Nom: Constance de Champlecy-Grandfonds
Titre de noblesse: Còmtessa
Fief : Cassis

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Mar 16 Nov 2010, 13:56

[Chambre de Delta]

Iskander à moitié mort dans la chambre d'à côté. Si seulement il pouvait être à moitié en vie...

Et Mila qui court, tremble et fait irruption dans la chambre de la future canne, ben si c'est comme ça qu'on appelle la femelle du canard non ?

Et elle fouille dans le tiroir indiqué... ou pas les dessous en dentelles qu'elle y trouve ne ressemblent guère à des herbes médicinales.


Bon sang de bon soir !

Mila fait un bond. Un autre mort là dans le lit... Le vieux il a cassé sa pipe, il est si blême. Elle n'est guère mieux cependant.

Rhaaaaaa Delt... non pas le moment... ne rien dire. C'est le jour de son mariage? Ne rien dire. Trembler plus oui en revanche.

Les pensées se mêlent, s'entremêlent. La tête tourne et sans même s'en rendre compte ses mains continuent à fouiller le tiroir. Sentir quelque chose de différent au toucher. Les herbes, elles sont là...

Mais le vieux...

Mila reste immobile, livide.

Et s'il dormait... dormir existe. Tout le monde ne va pas mourir comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehanne Audisio
Mystère
avatar

Nombre d'interventions : 1306
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Nom: Audisio Von Gobseck
Titre de noblesse: Vicòmtessa
Fief : Orange

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Sam 19 Fév 2011, 01:11

Jehanne von Gobseck, si si, encore pour quelques heures, voire moins, Jehanne von Gobseck, donc, revint dans sa chambre pour aller réveiller son père et mettre un peu d'ordre dans sa tenue.

L'ordre à remettre est énorme, mais nulle solution ne s'offrant à elle, elle ira avec une robe souillée. Du blanc tacheté de rouge. Pas grave. C'est pas comme si c'était le jour le plus important de sa vie. Enfin, si, quand même, mais pas pour les raisons habituelles.

Elle s'approcha de son père endormi, le secoua doucement. Il était l'heure. Le soleil montait dans le ciel de la fin de l'été. Elle était prête. Ne manquait que son père, pour se tenir à son bras.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gobseck
Personnage mort.
Personnage mort.
avatar

Nombre d'interventions : 2317
Date d'inscription : 31/08/2010

Feuille de personnage
Nom: Von Gobseck
Titre de noblesse:
Fief :

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Dim 20 Fév 2011, 23:10

Le vieux avait dormi calmement, il avait regagné en sérénité, l'anxiété était parti. La douleur aux joues aussi.

Il fut réveillé par sa fille, en robe de marié, qu'elle était belle, il devait être temps du mariage. Il lui sourit, d'un sourire tendre, celui d'un père heureux, heureux de l'avoir retrouvé, heureux de la voir heureuse.

Il n'y fit pas attention de suite, mais il y avait des gouttelettes rouge sur sa robe, immédiatement, la peur le reprit.


Qu'est ce sur votre robe ? C'est du sang ? Le votre ? Vous êtes blessée ? Qui vous a blessé ?

Il marqua une pause, se rendant compte du ridicule de ses questions ... Ça se voyait qu'elle n'était pas blessée ...

Et votre robe qui est gâchée ... Vous avez essayé de retirer les tâches ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehanne Audisio
Mystère
avatar

Nombre d'interventions : 1306
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Nom: Audisio Von Gobseck
Titre de noblesse: Vicòmtessa
Fief : Orange

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Lun 21 Fév 2011, 01:28

Un sourire indulgent étira les lèvres de Jehanne au fur et à mesure de l'éveil de son père.

Non. Ce n'est pas mon sang. Oui, j'ai essayé de nettoyer. Oui, tout va bien, un ami était blessé, je suis allée l'aider. Non, pas la peine de prévenir la maréchaussée. Non, pas de médicastre non plus. Surtout pas mon époux. Oui, c'est l'heure, c'est pourquoi je vous réveille. Non vous n'avez pas l'air nerveux, vous êtes juste énervant. Oui, père, moi aussi j'ai peur, ça se voit, non ? Non, ne vous...

Et de s'arrêter tout à coup, respirer profondément le temps que la douleur qui lui transperce à nouveau les entrailles - tout avait cessé lorsqu'il lui avait fallu être concentrée sur Iskander. Magnifique nature - que la douleur s'estompe.

Non, je n'accoucherai pas maintenant ! Suffit maintenant ! Tout va bien se passer et vous arrêtez de m'énerver ! Je suis bien assez nerveuse comme cela ! Taisez vous ! Chut ! Plus rien !

À son tour d'être... elle même... Et une elle même angoissée... ya pas bon !


Vous êtes prêt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Mer 23 Fév 2011, 17:10

[sur le parvis]

Il réprime un bâillement et serre la mâchoire afin d'éviter de révéler tout son intérêt pour la scène à son compère.
*Viendra ? Viendra pas ? Viendra ? Viendra pas ? Vien...*
Il regarde alors son ami le canard qui risque bien d'être le dindon de la farce. Comment lui annoncer la chose sans lui faire de mal ?
Ton ironique : *Mon Canard, ta ptite caille a décidé de te poser un lapin* ou bien : * Une de perdue, dix de retrouvées ! Vive la liberté !*... *Et puis les gueuses, c'est pas ce qui manque ! Tu sera bientôt à nouveau comme un coq en pâte*

Les gens passent et trépassent sur le parvis, sourire de rigueur en toute circonstance, même dans les pires moments de doutes. Non, on ne rigole pas du malheur de ses amis ! Même si ça fait du bien ! On dira que c'est le trac ou la fatigue du voyage, ce qui est tout naturel qui plus est.
Les mains jointes dans le dos, joli comme un enfant de coeur, il lui manque plus que l'auréole.



Revenir en haut Aller en bas
Prunille
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 5547
Localisation InGame : Dans le fion d'un pingouin
Métier : Motherzilla
Date d'inscription : 30/01/2010

Feuille de personnage
Nom: de Sabran-Cianfarano
Titre de noblesse: Vicòmtessa
Fief : Frais j'eusse

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Sam 26 Fév 2011, 16:28

Tranquillement, elle termine sa réthyrighette.
Calme et détente. Éviter l'hystérie du baptême de la grosse.
Rendue grosse par un gros vilain pas beau.
Hystérie qui fut d'ailleurs provoquée par une ancienne grosse.
Rendue grosse par un autre gros vilain pas beau.

Il n'y avait décidément que son filleul Yueel-Arystote qui était digne de son affection et de son amour.
Et peut-être une certaine autre personne, aussi.

Le mégot est écrasé. Avec la nonchalance qui sied à une Dame du monde.
Du moins, c'est ce qu'elle imagine.
Puis elle se lève.
Nerveusement, lisse les plis de sa robe.
Arrange son décolleté. C'est mieux si ça pigeonne un peu.
Il faut qu'il puisse le voir de loin !
Puis se pince les joues, et se mord les lèvres, pour les faire rougir.

Seigneur, elle n'aura sans doute jamais pris autant de temps ou de soin à se préparer pour un quelconque évènement !
Mais le jeu en valait la chandelle.
Le grand jeu. Celui qu'elle avait sorti.
Il s'agissait de vérifier si l'affection du Baron était bien réelle...
Ou si elle n'avait été que le rêve d'une journée.

Un instant, elle hésite à avancer.
Mais hardiesse est puisée, elle actionne ses jambes, et pose un pied devant l'autre.
En prenant grand soin d'adopter une démarche un tantinet chaloupée.
Au cas où
il l'observerait.

Remontant ses jupes jusqu'au dessus de ses chevilles, afin de ne point se prendre les pieds dedans, elle escalade les quelques marches du parvis.
Salue le témoin qu'elle ne connait pas d'un poli signe de tête.
De toute façon, elle n'avait pas la tête à regarder les garçons.
Au futur marié, la Blonde se fend d'un :


Bonjour, Professeur !

Le tout sur un ton enjoué, auquel le mariage et le Doc' étaient totalement étrangers.
Mais cela, ils n'étaient pas sensés le savoir.
Et puis au moins, elle aurait l'air de se réjouir pour eux !


Merveilleuse journée !
Parfaite pour un merveilleux mariage !


Nouveau signe de tête, et elle pénètre dans la cathédrale.
Salue discrètement le Baron de Saint-Estève-Janson, et la baronne de Salon-de-Provence.
Avise le garde du corps installé au premier rang...

Elle s'installe au troisième rang, mais du côté de l'allée.
Pour être sûre d'être dans sa ligne de mire.
Sagement, elle pose ses mains sur ses genoux, et observe l'architecture...
Avec un regard convergent souvent vers la porte de la sacristie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gobseck
Personnage mort.
Personnage mort.
avatar

Nombre d'interventions : 2317
Date d'inscription : 31/08/2010

Feuille de personnage
Nom: Von Gobseck
Titre de noblesse:
Fief :

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Dim 27 Fév 2011, 13:34

Le vieux resta bouche bée, que répondre à cela ? Il se contenta de baisser les yeux, de grommeler, pour la forme. En même temps elle avait sans doute raison.

De toute façon, c'était surement le mieux à faire à ce moment précis. Se taire, et la marier, une fois pour toute. Ne surtout pas rebondir sur les quelques phrases qu'elle avait dites et qui l'avait interpellé. Ça l’énerverait encore plus. Et c'était pas le moment.

Il se contenta de lui prendre le bras, sans un mot, avec sur le visage, l'air d'un enfant qui venait de se faire réprimander.

Puis il lâcha, tout bas.


Allons y.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehanne Audisio
Mystère
avatar

Nombre d'interventions : 1306
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Nom: Audisio Von Gobseck
Titre de noblesse: Vicòmtessa
Fief : Orange

MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   Ven 11 Mar 2011, 01:19

Piteux.

Son père était piteux.

Et par sa faute, en sus.

Delta ne sut que dire, que penser, elle se sentit très mal, là. Non par les douleurs de l'enfantement à venir, non, mais par le fait que c'était le premier froid qui apparaissait entre son père et elle.

Ses paroles, elle les avait pensées, elles étaient sorties, ainsi, guidées par sa nervosité, par ce qui l'attendait.

Elle n'aurait pas dû.

Elle n'aurait pas même dû les penser.

Son ton, bas, la fit frémir. Elle leva vers cet encore beau vieil homme qui était son père, celui qu'elle apprenait à aimer, ayant oublié combien l'amour enfantin était inconditionnel, et lui murmura, tout bas elle aussi qu'elle était heureuse qu'il soit là, qu'elle était fière d'être à son côté, qu'elle n'aurait pu rêver plus beau présent que de retrouver son père pour qu'il la mène à l'autel, que vraiment, vraiment, elle était désolée. Elle déposa ensuite une tendre bise sur sa joue parcheminée et lui sourit.

Le pire, c'est qu'elle était sincère.


Ils sortirent de l'auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RP] Quand Dot et Pigeon se disent oui, que l'argent rejoint la basse cour, et que l'amour illumine certains regards.
» Mon voisin pete couille
» Mm-Tequila, panda terre 199 hésitant quand à son stuff
» Tu sais pas quoi faire quand tu seras grand?
» [RP-privé] Canardage de Pigeon... Sauce Provençale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château d'Aix :: Ailleurs en Provence :: Paysage Provençal-
Sauter vers: