Le forum des institutions provençales.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Une arrivée... attendue ?

Aller en bas 
AuteurMessage
D'Arkhenn
Arrivant(o) Prouvençal(o)
Arrivant(o) Prouvençal(o)
D'Arkhenn

Nombre d'interventions : 10
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse:
Fief :

Une arrivée... attendue ? Empty
MessageSujet: Une arrivée... attendue ?   Une arrivée... attendue ? EmptyLun 31 Jan 2011, 20:52

La course fut courte et les pas du cheval furent légère sur la terre de Provence.La tête se balance de haut en bas, signe évident d'un plaisir à chevauché ainsi sur cette route qui mène au château d'Aix.

Il ne soulève point de poussière à son passage, répondant ainsi aux souhaits de son maistre qui le monte.Ils viennent tous deux de loin, évitent villes et embuscades.

Ils ont chevauchés de concert, homme et bête, hybride, ne fessant qu'un sur les routes.Un long rèze pour venir ici.Nuls meschines ou autres fredains.
Non point de combat tout juste un voyage à l'ordinaire.

Ils avancent sereinement vers le pont levis d'un château immense, ils vont sous les regards de la soldatesque en haut des murailles.
Nul inquiétude ne l'étreint, Fabrizio porte ce jour son masque, celui officiel des Spadassins de l'ombre.

Il va sous les airs de D'Arkhenn, mantel sombre ou gris, nuances de couleurs qui change au gré de la journée;Ils avancent sûr d'eux,point de peur, ni d'appréhension.

Une capuche large le recouvre, ses yeux d'un bleu froid fixent la route devant , extrême nuance par rapport aux gestes avares et doux, qu'il a envers son coursier.

Ils ne font qu'un...Hybride sur les routes...Centaure vers la Provence.Mais un calme règne en lui;Celui de patienté, d'attendre.

Le pont de bois résonne sous le fretain de sabots.Ils entrent passant sous la herse.
Et sous un arrêt brusque du cavalier, sous le tire en arrière de ses mains sur les rênes, le cheval s'arrête brusquement, sans rebuffade ou hennissement de déplaisir et de douleur.

Ils stoppent dans une cour et retirant d'une dextre gantée de cuir noir, D'Arkhenn lâche à l'homme qui vient vers lui.


Je me nomme D'Arkhenn et je viens rencontrer vos dirigeants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabcha de Cianfarano
Dito d’ounour
Gabcha de Cianfarano

Nombre d'interventions : 789
Localisation InGame : Brignoles
Date d'inscription : 29/03/2010

Feuille de personnage
Nom: de Cianfarano
Titre de noblesse:
Fief :

Une arrivée... attendue ? Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée... attendue ?   Une arrivée... attendue ? EmptyLun 31 Jan 2011, 22:57

Vous êtes d'une élégance rare, Messire...

Le Porte-Parole du Conseil Comtal, vêtu de son mantel en vison rose sans broderie et sans dentelle...Afin de ne pas trouer davantage les finances de la Provence... S'approcha de la beauté ténébreuse qui venait d'entrer dans la cour du Château...

Mon nom est Gabcha de Cianfarano. Nous allons donc pénétrer ensemble dans le Saint des Saints de ce lieu...Soit dans le bureau de la Douce Colombe, notre Maîtresse à toutes et à tous, la Comtesse Ladoce. Ou alors, vous voulez la zieuter dans son atelier floral, à Bonnieux?

Dans tous les cas de figure, je vous demande de vous séparer un temps de votre fier cheval...Mon valet Billol va s'occuper de lui avec fougue et dignité...

Gabcha passa ses doigts de fée dans sa chevelure blonde, et ajouta...

Dans mes parchemins, j'ai aussi mon bâton de berger , l'Iskander. C'est le chancelier ...Il est plus viril que la Marguerite, mais n'est point méchant... Choix suprême...Salami ou coquelicot?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D'Arkhenn
Arrivant(o) Prouvençal(o)
Arrivant(o) Prouvençal(o)
D'Arkhenn

Nombre d'interventions : 10
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse:
Fief :

Une arrivée... attendue ? Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée... attendue ?   Une arrivée... attendue ? EmptyMar 01 Fév 2011, 19:30

Un homme ou plus tôt un Damoiseau s'approche d'eux. Le temps se fige pour D'Arkhenn, son mantel le recouvre comme un linceul. Nulle brusquerie de sa part.
Il est là jucher sur son coursier attentif, silencieux. Ne montrant rien ni de l'apparition ni de la démarche du Damoiseau.

Seules ses mains sont l'une sur l'autre sur le pommeau de sa selle; Il est là regardant le mignon s'avancer l'air heureux.
D'Arkhenn porte encore sa capuche sur sa teste, il ne laisse encore rien voir de son faciès, mais ses yeux brillent d'une lueur étrange.

Il est là écoutant le sieur lui porter une petite pique;D'Arkhenn s'en amuse , un sourire timide erre sur ses lèvres, le temps d'un battement de cils, puis il se ravise. Le jeune flamand rose lui plait, il a la répartie facile surtout quand de tels personnages comme lui viennent au château.

D'Arkhenn descend de son cheval et en laisse la garde à un meschine, il ne fait que de le suivre du regard, quand il s’éloigne, tiré par un valet.
Puis il reporte son regard vers le jeune Mignon, ses deux mains vont à sa capuche, le découvrant tandis qu'il écoute les dires du jeune Damoiseau.

Teste nue, son visage froid, des cicatrices barrant sa joue à senestre, nul émotion ne se lit sur lui, il en reste impassible.
Où qu'il aille ce sont les mots paroles plus ou moins, seules les intonations, les noms changent. Pas de quoi l’émouvoir.

Il reste toujours muet devant le Damoiseau, sa teste se baisse tandis qu'il enlève ses gants et les fourres dans une poche de son chaucemante.
Ses doigts agrippent des boutons de bois, il les défait sous le regard du Mignon, son vêtement de voyage s'écarte doucement, laissant voir sa ceinture d'arme, une épée à son fourreau dans un cuir noir de Cordou.Son tabard d'un noir écarlate ,qu'une chemise d'un blanc immaculé tranche avec la couleur du deuil, souligné aussi par un camail de mailles.

Son vêtement porte juste comme signe celui d'un blason représentant un lion rugissant et griffant en or sous fond rouge. Deux broches sont au niveau de son cœur, celui des Cathares et celui des Spinozistes.
Beaucoup peuvent porter blason ou armoirie mais combien le mérite vraiment ?
Si on enlève les lèches bottes et les amitiés déclarées.

Puis il se ravise devant les derniers mots du Damoiseau.


Salami ou coquelicot ?

Voilà le discours de bienvenu est fini;D'Arkhenn s'approche doucement du Damoiseau, lui prend une main, en baise le dos que des doigts fins prolonges.
Puis le fait venir à lui doucement comme ce jeune homme était d'une fragilité extrême.
Alors il se permet de sourire franchement et de dire d'un ton léger.
Et tandis que D'Arkhenn se penche à son oreille. Il lui souffle tout bas.


Je n'aime point cette victuaille sans un bon vin de Bourgogne ou un chianti.
Je peux attendre pour le repas.


Pour ce qui est du coquelicot. Rajoute il; Pour la fleur...Ce n'est point la saison, mais je vous suis.
Et à qui il vous plaira.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabcha de Cianfarano
Dito d’ounour
Gabcha de Cianfarano

Nombre d'interventions : 789
Localisation InGame : Brignoles
Date d'inscription : 29/03/2010

Feuille de personnage
Nom: de Cianfarano
Titre de noblesse:
Fief :

Une arrivée... attendue ? Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée... attendue ?   Une arrivée... attendue ? EmptyMar 01 Fév 2011, 20:45

Gabcha observa attentivement le visage qui se révélait sous la capuche. Et il en fut bouleversé...Enfin une vraie gueule...Rien de lisse, de creux, de vide. De la vie, tout simplement.
Il sourit au Messire, surtout quand celui-ci effleura sa main de ses lèvres ... Et lui affirma...


Je n'y connais rien en héraldique, mais vos blasons sont splendides. De nos jours, les gens aiment mettre des pommes, des lapins, des lionceaux et des dadames sur ce qui les représentent. Vous, vous restez classique. C'est signe de la qualité la plus importante à mes yeux: la Fidélité!

Doucement, Cianfarano s'approcha du Messire, et bras dessus, bras dessous, ils s'avancèrent à l'intérieur du Château...

La Rénovation de notre Demeure vient de se terminer...Comme si le Peuple de la Lavande voulait vous accueillir dans toute sa candeur. A gauche, vous avez la salle des doléances...J'y travaille, et j'y ris beaucoup aussi. A votre droite, la Salle des Plaintes...Mon Frère Rethy y est quasi mort.

Il s'arrêta un instant, reprit son souffle, regarda D'Arkhenn dans les yeux. Une émotion passa...

Enfin...Ce n'est pas grave. C'est le passé. Alors, ici...Nous entrons dans la pièce où se déroule le Conseil Comtal. On révise nos lois pour le moment, tout est encombré de parchemins.

Il lui chuchota, complice...

Le grand, en face de vous, c'est le Baroùn de Grimaud. Il sera notre futur comte, selon les rumeurs. Et l'homme musclé, qui travaille à ses côtés, c'est mon Autre...

Il toussota...

C'est Monseigneur Ludovi de Sabran. Je vis avec Lui à Apt.

Gabcha désigna enfin à son compère une porte plus haute que les autres. Elle s'ouvrit , les gardes se retirèrent en silence. Cianfarano déclara...

La Suite Anis...C'est ici que loge notre Comtesse...C'est terrifiant...Je me dois de vous laisser...Et j'aime le Bourgogne ET le Chianti!

Il ajouta, un peu ému...

Dites...J'espère que ce n'est pas la dernière fois que nous nous voyons?

( http://chateau-aix.forumpro.fr/f54-salon-anis)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D'Arkhenn
Arrivant(o) Prouvençal(o)
Arrivant(o) Prouvençal(o)
D'Arkhenn

Nombre d'interventions : 10
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse:
Fief :

Une arrivée... attendue ? Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée... attendue ?   Une arrivée... attendue ? EmptyJeu 03 Fév 2011, 19:19

Une porte devant lui...
Une porte lourde en chêne le plus épais qui soit.

Une porte et il se trouve devant, nullement intimider, nullement perdu mais seul.
Le Mignon est là mais à quelques pas en retrait, le laissant ainsi seul face à une future rencontre.
Désœuvré? non, juste face à ce qui va se dire dans peu de temps,où tout se joue.

D'Arkhenn tourne la teste vers le jeune Damoiseau et se met à sourire.
Il se souvient des piques , non point blessantes mais juste asser pour le faire rester humble.
Et lui signifier qu'il en a vu d'autre.
Juste aussi suffisamment pour montrer qu'il cache sous ses airs guillerets , une plus grande intelligence et un état d'esprit remarquable que bien d'autres personnes devraient prendre en exemple.

D'Arkhenn avait failli répondre sur la question de son blason mais s'en était abstenu.
Aurait il du lui raconter l'histoire de l'obtention et ce à la fin d'une sanglante bataille et non par une faveur d'une amie ou d'un compagnon ?

Non il en avait sourit à cette remarque, le laissant désarmer devant ses propos.
Mais point de temps à attendre, le jeune homme l'avait prit par le bras et l'avait fait visiter les lieux , lui relatant les endroit, lui donnant des noms.

D'Arkhenn n'avait souffler mot, ni montrer une quelconque émotion.
les lieux il les connaissait..Les noms ?
Il savait tous d'eux et plus encore.
Mais il ne dit rien.

Et puis...
Et puis devant la porte fermée, il ouvrit la bouche et répondit au Mignon à ses côtés.
A sa dernière phrase.D'un ton ton anodin, mais comme on peut demander une faveur.


je ne sais point mais je vous demanderai un immense service si ce là vous est permis.
J'aurai besoin de 10 chariots de planches de bois d'une longueur de 8 pieds, large de 3 pouce et épais de 1 pouce.

J'aurai aussi besoin d'une jarre d'eau de lavande, d'un flacon de la même senteur.


Et puis sans lui laisser le temps de répondre devant la stupéfaction qu'il pense lui causer;D'Arkhenn tire sur la poignée de la porte l'ouvre , fait un pas à l'intérieur et puis fini par lui dire.

Au fait pour la robe couleur de flamme...c'est d'un superbe talent que vous avez montrer.
Vous estes un artiste;Alors rester tel que vous estes.


Cachant son envie de rire, il pénètre à l'intérieur le laissant ainsi seul face à ses dernières paroles et à sa demande qui peut paraitre fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabcha de Cianfarano
Dito d’ounour
Gabcha de Cianfarano

Nombre d'interventions : 789
Localisation InGame : Brignoles
Date d'inscription : 29/03/2010

Feuille de personnage
Nom: de Cianfarano
Titre de noblesse:
Fief :

Une arrivée... attendue ? Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée... attendue ?   Une arrivée... attendue ? EmptyVen 04 Fév 2011, 12:00

Gabcha, souriant, vit la lourde porte se refermer. Le Messire aimait donc les flammes roses, les artistes et les âmes!Le Porte-Parole ne s'était pas trompé en l'accueillant: c'était un être de valeur.
Il se précipita vers Axer, un domestique du Château et lui dit...


Trouvez moi 10 chariots de planches de bois d'une longueur de 8 pieds, large de 3 pouce et épais de 1 pouce. Il nous faut aussi une jarre d'eau de lavande et un flacon de la même senteur.Vous amenez le tout devant la porte de ce salon. Et vous y ajouterez ceci...

Cianfarano se dirigea vers un bureau et commença à rédiger la lettre suivante...

Citation :
Cher Messire,

Voici vos demandes exaucées.

Si vous désirez un parfum en accord avec votre personnalité, je vous conseille de me rendre visite à Apt.
La lavande, en effet, est trop...

Il hésita...Puis, continua sa lettre...

Citation :
...est trop molle et ne vous définit pas très bien. J'aurais aimé ajouter des muscs, du cèdre, essayer un fond de jasmin et de cuir. Pourquoi ne pas oser même la bergamote en entrée?

Notes de tête: Bergamote, orange amère, freesia
Notes de coeur: Lavande, jasmin de Grasse, cèdre
Notes de fond: muscs, cuir, castoreum.

Nom du parfum: Hymne au Centaure.

Bien évidemment, seul vous pourrez le porter!

En espérant avoir de vos nouvelles, je vous souhaite une très belle journée,

Votre Gabcha.
Cianfarano donna la missive à Axer, le salua courtoisement, puis, heureux, quitta cette partie du Château pour se rendre au Conseil Comtal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D'Arkhenn
Arrivant(o) Prouvençal(o)
Arrivant(o) Prouvençal(o)
D'Arkhenn

Nombre d'interventions : 10
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse:
Fief :

Une arrivée... attendue ? Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée... attendue ?   Une arrivée... attendue ? EmptyJeu 10 Fév 2011, 20:30

La lourde porte se ferme dans son dos.Il en sourit d'aise.
Une lueur carnassière dans ses yeux.

D'Arkhenn habillé prêt à repartir voit venir à lui un meschine en livré, aux couleur de la Provence.
Lui tendant une missive, il la parcourt des yeux très vite et en sourit.

Puis il dit d'un ton guilleret.

Va dire à ton Maistre qu'il à la grâce d'un cygne, l'intelligence d'une femme dans le corps d'un homme et le savoir vivre d'un Prince.
Mais que je me refuse à un tel cadeau dont je ne suis point digne;A moins qu'un jour il daigne venir dans mon village ce qui pourrait lui convenir avec une escorte dont il aura la jouissance.


Puis D'Arkhenn va dans la cour, un autre valet de pied vient lui apporter son cheval, et dans un saut, il monte dessus aussi facilement.
Faisant signe aux conducteurs de le suivre...Droit à la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Une arrivée... attendue ? Empty
MessageSujet: Re: Une arrivée... attendue ?   Une arrivée... attendue ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une arrivée... attendue ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une arrivée... attendue ?
» [RP]L'arrivée
» [RP] Arrivée d'Alfred
» Arrivée d'un nouveau
» [RP] Arrivée de Brage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château d'Aix :: L'Illustre Château ::   Le Poste de Garde  -
Sauter vers: