Le forum des institutions provençales.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 [RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne

Aller en bas 
AuteurMessage
pillon
Légende Provençale
pillon

Nombre d'interventions : 3632
Localisation InGame : Nulle part.
Métier : Blonde Attitude !
Date d'inscription : 02/02/2008

Feuille de personnage
Nom: Cianfarano
Titre de noblesse: Baroùna
Fief : Lambesc

[RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne Empty
MessageSujet: [RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne   [RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne EmptyDim 13 Fév 2011, 23:11

Vous êtes à Draguignan.
Vous avez un nouveau Maire, et le métier de bûcherons redevient à la mode. Merci à lui, de redynamiser un peu la ville.
Vous allez donc couper tous les deux du bois avec une hache empruntée à la Mairie.
Laianne est maladroite, et se blesse.


Dernière édition par pillon le Lun 21 Fév 2011, 16:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taggle.delirax.com
Laia
Arrivant(o) Prouvençal(o)
Arrivant(o) Prouvençal(o)
Laia

Nombre d'interventions : 4
Date d'inscription : 15/02/2011

[RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne Empty
MessageSujet: Re: [RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne   [RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne EmptyMar 15 Fév 2011, 10:41

La jeune femme s'est portée volontaire pour aller couper du bois et devait faire équipe avec un homme. Elle n'avait pas peur du travail, cela ne l'effrayait en aucun cas, au contraire. Elle se sentait vraiment à l'aise en travaillant à l'extérieur, dans la nature. C'est donc à l'aube qu'elle attendit son équipier à la lisière du bois, la hache à la main. Appuyée sur celle-ci elle tortilla une mèche tout en regardant au loin, se perdant dans ses pensées lorsqu'une silhouette apparue.

Grande et imposante, elle était même troublante. Il y avait quelque chose dans cette ombre qui s'approchait d'elle qui l'intriguait. C'est alors que la silhouette se révéla être celle de son équiper du jour. Elle le regarda de ses yeux bleus, arriver à sa hauteur et la saluer.

- Bonjour Messire. J'imagine que c'est avec vous que je vais faire équipe. Je suis Laia, ravie.

Elle lui sourit doucement, se redressant, empoignant la hache et commença déjà à se glisser dans la sombre forêt. Elle ne fit comme si rien ne la troublait, cependant cet homme la déstabilisait. Elle se surprit d'ailleurs à sourire.... Ils ne durent pas marcher des heures pour trouver un bel arbre, le premier.

- Que dites vous de celui ci? pour commencer du moins.


Elle sourit, leva sa hache, les mains tremblantes. Mais que lui arrivait il? Trembler? ce n'était pas le poids de la hache..... Elle ne s'écouta pourtant pas et frappa l'arbre maladroitement, de façon à ce que la lame resta coincée dans l'écorce épaisse et dur du sapin. Elle se concentra et tira d'un coup sec la hache qui bascula, la lame vers sol, ouvrant sa jambe au passage. Une douleur brulante la fit regarder ses mollets et vit celui de droit saigner suite à une coupure.

- Bon sang! Quelle maladroite!

Gênée, elle lâcha l'outil de travail et prit place sur un rocher, prit un tissu et appuya sur la plaie, se maudissant et se sentant vraiment minable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista
Arrivant(o) Prouvençal(o)
Arrivant(o) Prouvençal(o)
Calista

Nombre d'interventions : 4
Localisation InGame : Marseille
Date d'inscription : 11/09/2010

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse:
Fief :

[RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne Empty
MessageSujet: Re: [RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne   [RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne EmptyLun 21 Fév 2011, 15:09

La taverne municipale de Draguignan…

Un homme, adossé dans un coin tout près de l’âtre, dort profondément… Du moins c’est ce qu’en témoignent ses ronflements peu discrets, le genre de ronflements qui vous laissent croire hors de tous doutes raisonnables, que la veille avait été bien arrosée et elle l’avait été…
Une main vient se placer sur son épaule pour le secouer vigoureusement…


-Gauvin! Réveillez-vous! Gauvin! Rhaaa! Vous êtes attendu!

Le maire était entré dans la taverne, certain d’y trouver le bûcheron, puisqu’il y avait laissé dormir après que tous deux aient pris une bonne cuite. Voyant que ce serait peine perdue par la douceur, il s’enquiert donc d’un seau d’eau bien fraiche, sauvagement balancé sur la tronche du gaillard.

Celui-ci ouvre des yeux furieux et se lève d’un bond, prêt à s’en prendre au farceur qu’heureusement il reconnait avant que l’énorme poing ne rencontre son visage… Il l’avait toujours en poigne par le collet et son regard vert, mauvais, se transforme vite en un regard amusé qui accompagne un éclat de rire franc et tonitruant. Le géant s’empresse de laisser sa poigne de fer et replace de gestes presque délicats, les habits du bourgmestre un peu froissés.


-Mon ami, vous savez que j’en ai brisé plus d'un pour moins que ça! Heureusement que vous m’êtes sympathique tiens!

Il sourit et se gratte ce début de barbe naissante qui lui donne un air sauvage avec ses cheveux en batailles… Un plissement du front confirme un mal de crane à vous fendre l’âme, aussi, il s’empresse de commander au tavernier une chope de bière qu’il boit d’une traite avant de s’essuyer la bouche du revers de la manche.

-Haaaaaaa! Rien de mieux qu’une bière pour se remettre d’aplomb!

Notre ténébreux, d’un geste lent, ramène sa tignasse noire encore mouillé vers l’arrière et s’étire de tout son long. Il saisi la hache que le bourgmestre lui tend, sa besace bien chargée et incline la tête…

-Gauvin! Vous n’oubliez pas notre pari!?! Vous devez me couper 10 stères de bois à vous deux! Sinon je ne vous paye pas! C’est ce que nous avons conclu hier mon ami!

Et le maire de rire malicieusement en le regardant partir…Il savait l’exercice fort périlleux voir impossible et se félicitait d’avoir profité un peu de l’ivresse du bougre.

Le géant porte la main devant ses yeux en ouvrant la porte… Le soleil lui fait atrocement mal et l’idée de devoir mettre les bouchées double pour palier au sexe faible le rend morose…Mais surtout, il se demande comment il a bien pu se laisser mener dans une barque pareille! Il avait bu ses derniers écus hier et l’idée de travailler bénévolement lui puait au nez. Il était rusé le maire et c’est dans un grognement qu’il maugréa…


-Soit! Je vais vous couper 10 bons stères aujourd’hui ou je ne m’appelle pas Gauvin Lebeau! Bien sûr, tout dépend de la gazelle que vous m’avez affublé! Mais bien en forme, j’en ai déjà coupé 6 à moi seul!

D’un pas lent, Gauvin approche du lieu de rendez-vous ou l’attend la donzelle en question. Il la détaille sans grande discrétion et incline la tête de côté sans quitter son regard du sien, de peur qu’il ne retombe à la naissance de son décolleté troublant... Notre homme aimait les femmes et celle-ci était fort bien nantie en courbes et charmes. Un visage délicat et des yeux d’un bleu à vous faire damner à coup sûr…

-Ravie Dame Laia, je suis Gauvin Lebeau on m’appelle, soit Gauvin, soit Lebeau…C’est comme vous le sentez! Et oui, nous formons équipe aujourd’hui me semble-t-il!

Il ne put cacher un rictus amusé en lisant le trouble sur le visage de la belle et en fut encore plus amusé quand celle-ci pris les devant pour l’entrainer dans la forêt. Il avait tout loisir d’admirer sa silhouette et l’observait en se demandant si beauté égalerait efficacité. Il avait toujours ce maudit pari stupide à gagner et espérait bien que la brune saurait apporter contribution, aussi mince soit-elle.

Un froncement de sourcil vint cependant accompagner une pensée contraire… La bucheronne improvisée, devant l’arbre choisi, tenait bien mal sa hache et les tremblements étaient fort inquiétants. Avant même qu’il ne puisse faire part de ses conseils à Lania, celle-ci s’élançait déjà avec grande maladresse et la suite en fit blêmir Lebeau. Il se précipita vers elle, laissant tomber hache et besace pour saisir et retirer la main de Lania qui tamponne la blessure. Agenouillé, il saisi la jambe de la jeune femme, lui retrousse ses jupes d’un geste vif sans grande délicatesse et examine l’entaille en pestant. Il marmonnait quelques jurons dignes des plus grands bordels…


-Grummphhh! C’est une sacrée entaille! Comme si j’avais besoin de ça!

Saisi du petit morceau de tissus que Lania tenait il appuie fermement sur la plaie d’une main tandis que l’autre, fouillant dans sa besace, en ressort un flacon d’un tord boyau douteux provenant d’une fabrique clandestine, et en retire le bouchon de ses dents avant de le recracher au loin. Ses yeux verts croisent alors les douces mirettes azures quasis affolées de sa compagne attitrée… Il prend alors conscience de sa brusquerie et de sa mauvaise humeur et radoucit son visage et sa voix…

-Ça saigne beaucoup Lania mais ça va aller… Il nous faut tout de même désinfecter le tout et vous faire un solide bandage… Je vous préviens… Ça risque de bruler atrocement!

Sans la quitter des yeux, ni lui laisser le temps de protester, L’homme sort sa dague et lui approche de la bouche le manchon de cuir afin qu’elle y plante ses dents. Il verse ensuite l’alcool sur la blessure en grimaçant, sachant très bien la douleur que la belle ressentirait… La plaie nettoyée Il agrippe un jupon et juste avant d’en retirer une large bande…

-Je vous demande pardon, je n’ai guère le choix, il nous faut beaucoup plus de tissus qu’un simple mouchoir et je n’en ai pas avec moi.

CRRRRRIIIIISSSSSHHHHHHHHH! CROUUUIIIISHHH!
Quelques bandes de tissus supplémentaire déchirées et sous les habiles manipulations des paluches du géant, la jambe se trouvait bien bandée. Il replace avec plus de délicatesse les jupes, tantôt si sauvagement soulevées. Si les jupons avaient été raccourcit, heureusement il avait eu la présence d’esprit de ne pas toucher à la jupe, ce qui assurait la convenance de la tenue à la Dame. Il lui adressa un sourire doux en affirmant…

-Il est hors de question que je vous laisse saisir cet outil trancheur de mollet damoiselle!

Il soulevait maintenant délicatement sa jambe pour glisser sa besace en dessous.

-Le mieux pour vous serait sans doute que je vous porte jusqu’ au village.

Tout en se prenant le menton, il s’imaginait maintenant transporter Lania au village, puis revenir et commencer enfin à couper du bois… Le temps lui manquerait et son pari, il pouvait déjà s’avouer vaincu… Cette idée lui extirpa un long soupire. Puis il ajouta, d’un sourire racoleur…

-À moins que l’idée de prendre l’air tout en contemplant un bellâtre se démener à la hache ne vous enchante!?! Votre rôle serait de m’entretenir de tout et de rien et de me pousser quand l’oisiveté voudrait me gagner! Ce n’est pas une mince tâche vous savez…Je sais avoir mauvais caractère, ce serait à vos risques et périls!

Il souriait maintenant, remettant la suite de la journée entre les mains de cette Divine éclopée dont il ne pouvait nier, apprécier la présence…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laia
Arrivant(o) Prouvençal(o)
Arrivant(o) Prouvençal(o)
Laia

Nombre d'interventions : 4
Date d'inscription : 15/02/2011

[RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne Empty
MessageSujet: Re: [RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne   [RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne EmptyVen 04 Mar 2011, 19:02

La jeune femme le laissa la soigner, assurément troublée par ses mains sur sa peau couleur caramel. Elle le regarda, l'écouta, souriant par moment car il ne prononçait pas son nom comme il se devait. De plus, la situation était réellement grotesque et le juron lâché par l'homme accentuait cet instant.

Mais lorsqu'il versa le liquide sur sa plaie, après s'être inquiété de lui donner de quoi mordre, elle serra les dents sur le manchon en cuir tout en retenant du mieux qu'elle pouvait les cris qui par moments s'échappait de sa gorge. Puis il s'attaqua à son jupon afin de bander et protéger la coupure. Après de longs instants silencieux, elle finit par ouvrir la bouche pour parler. Le fait qu'elle n'ai pas discuter, avait dû être pesant mais elle avait trop honte de sa maladresse pour articuler un seul mot.

- Laia. C'est Laia pas Lania. Et puis... merci de vous occuper de moi... Prenez garde à ne pas me couper l'autre jambe...

Elle sourit, tentant de se détendre et de détendre la tension qui régnait entre eux. Sans grand succès. Après tout, elle avait été assez pathétique plus rien ne pourrait la descendre en dessous de cette honte. Soupirant, elle passa une main dans ses cheveux, puis appuya son coude sur sa jambe saine afin d'y poser sa tête. Elle le regarda lui expliquer qu'il devait sûrement la ramener au village. Puis quelque chose changea son regard. Il avait l'air.... frustré comme si... l'accident gâchait ses plans... voir même une chose importante. La jeune femme le dévisagea pour tenter de comprendre ce qui le tracassait.

Et c'est alors qu'en en souriant il lui proposa de rester assise à le regarder.
Non mais! Quel matcho! Comme si elle avait envie de ça! Au contraire! Certes, elle était blessée mais pas inapte à travailler! Elle savait tenir une hache! Oui, bon... elle ne l'avait pas prouvé mais elle ne voulait pas rester assise à rien faire.
Elle aussi avait besoin de ce travail. Elle aussi avait besoin d'écus.... Elle aussi avait envie de se changer les idées... Une onde de tristesse défila dans ses yeux durant une fraction de seconde, puis elle lui dit.

- Je vais rester. Commencer par vous regarder et reprendre mes esprits. Ensuite, je vous aiderais. Ce n'est pas à discuter car moi aussi j'ai besoin de ces foutus écus! Cela vous va?

Ses yeux bleus le fixa longuement attendant l'approbation de cet homme qui, elle ne pouvait le nier, était bien séduisant. Hmmm bon marché qu'elle vient de proposer... le voir user de ses muscles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista
Arrivant(o) Prouvençal(o)
Arrivant(o) Prouvençal(o)
Calista

Nombre d'interventions : 4
Localisation InGame : Marseille
Date d'inscription : 11/09/2010

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse:
Fief :

[RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne Empty
MessageSujet: Re: [RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne   [RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne EmptyDim 06 Mar 2011, 06:24

Un rire fort et franc résonne dans les environs et fait fuir quelques volatiles qui se tenaient non loin dans un hêtre… Notre Géant ramène une main sur sa nuque qu’il masse d’un geste lent tout en gardant rivé sur la jeune femme, un regard brillant. La brunette s’avère être un brin caractérielle, ce qui n’est pas sans déplaire au ténébreux...

-Laia…Lania?...Laia! Bondiou un N s’est glissé sans être invité! Je le chasse tiens! Et ma fois…Si vous avez besoin de ces foutus écus! Je ne vais pas attendre plus longuement pour me mettre à l’ouvrage! Et votre aide sera la bienvenue quand bon vous semblera ma chère.

Il avait pesé sur le foutu qui l’avait tant fait rire… Venant d’une bouche aussi parfaitement invitante, le ton l’avait surpris et amusé… Sa grosse paluche vient se poser docilement sur l’autre jambe de l’éclopée et dans un sourire doux ajoute…

-Je ne m’inquiéterais pas trop pour votre jambe si j’étais vous… J’ai bien quelques idées pour en user mais la couper n’est pas une option…

Sourire charmeur, se lève, récupère sa hache qu’il balance aisément sur son épaule avant d’aller attaquer le sapin que la belle avait à peine entaillé. Il assène coup par-dessus coup de façon rythmé, se permettant quelque fois le luxe de regarder du coin de l’œil la brunette. Le bruit sourd de la lame qui morcèle le bois, entremêlé aux HUN! HAN! Du bucheron, procure une sonorité presque mélodieuse. Une belle tranchée était faite, ne restait plus qu’à s’assurer de la direction de la tombée avant de donner le coup triomphal…

-Attentiiooon!

L’arbre dans de multiples craquements, s’effondre et notre Gauvin, après s’être épongé le front, commence sans attendre l’ébranchage et le découpage. Le soleil un peu plus haut se faisait de plus en plus ardent mais il était hors de question de ralentir la cadence. Le corps en sueur, il revient vers sa compagne du jour…

-Et de un! Le temps de me délester de cette chemise et je suis prêt à m’attaquer à ce chênes un peu plus loin.

Se défait de sa chemise qu’il range dans sa besace, sort ensuite une outre pleine d’eau, en avale une bonne rasade et la dépose près de Laia. Exposer son torse nu ne le gênait nullement, aussi, il reste attentif à la réaction que l’exercice procure à la belle et la gratifie d’un sourire avant d’aller s’acharner sur les prochains arbres… Gauvin se perdait maintenant en pensées fugaces... La féline aux charmes envoûtants, semblait lui procurer de quoi fantasmer et son maudit pari lui importait de moins en moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laia
Arrivant(o) Prouvençal(o)
Arrivant(o) Prouvençal(o)
Laia

Nombre d'interventions : 4
Date d'inscription : 15/02/2011

[RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne Empty
MessageSujet: Re: [RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne   [RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne EmptyLun 07 Mar 2011, 12:19

La jeune femme continua à le fixer lorsqu'un rire spontané sorti de la bouche de Gauvin. Elle en haussa les sourcils d'étonnement et esquissa un léger sourire.
Quel rire! Il vient du coeur celui-là! Après qu'il ai reprit son sérieux, elle l'écouta, l'observant tout en se disant que vraiment, son partenaire était très beau.
C'est alors qu'il mit sa main sur son autre jambe. Le visage de la belle devint mystérieux, mais finit par s'éclairer d'un sourire.

- Des idées? Comptez vous me les énumérer? Et puis, il est vrai que si vous tenez à mon aide, vaut mieux ne pas la trancher. Ceci serait très ennuyant.

Elle avait terminé sa phrase sur un ton taquin pendant que lui, prenait déjà sa hache pour se mettre à l'ouvrage. Pendant qu'il avait le dos tourné, Laïa regarda sa jambe afin d'observer le bandage fait. Il devait avoir l'habitude. Le bandage était parfaitement serré et propre. Hé bien! Quel homme!

Intriguée par Gauvin, elle leva ses yeux sur lui puis haussa un sourcil d'étonnement. La chemise de son partenaire commençait déjà à être humide de sueur, collant légèrement à sa peau. La jeune femme pouvait deviner les muscles cachés par le tissu. Quelques mèches de sa chevelure noire tombait sur son visage, ondulant sous la petite brise qui venait rafraichir les deux bûcherons. D'un geste doux, elle les coinça derrière ses oreilles ne le lâchant pas du regard. Tellement concentrée, elle sursauta lorsqu'il cria "Attentiiooon!"

Il revient tout fier, enlevant sa chemise, buvant de l'eau et partit au suivant.

Le coeur de la jeune bûcheronne cogna plus fort dans sa poitrine. C'est qu'il est bien bâtit!
Elle secoua sa tête et se leva doucement, dans un mouvement gracieux puis alla le rejoindre, boitant légèrement, prenant sa hache au passage. Elle empoigna fortement son outil de travail et s'attaqua à un arbre un peu plus loin de lui et commença à couper.
Cette fois ci, elle n'était pas maladroite. Ses coups étaient précis et fort. Moins que ceux de l'homme, certes, mais pour une femme, la technique était plutôt bien.
Malgré qu'elle ne le voyait plus, elle ne put s'empêcher de revoir la scène de tout à l'heure dans sa tête. Elle accéléra ses coups, ainsi que les bruits émis sous l'effort, puis elle contrôla elle aussi du côté de la chute de l'arbre qui s'écrasa lourdement sur le sol.

- Voilà! Et de un! Alors? Vous pensez toujours que nous n'y arriverons pas?

Elle se retourna et lui sourit tout en s'asseyant par terre, essuyant son front suant sous l'effort, la respiration forte. Elle se fit du vent avec la main et finit par enlevé sa chemise, se retrouvant avec une jupe déchirée et un haut qui collait à sa peau mais qui était bien moins couvrant que l'autre.

Elle resta là quelques instant, profitant de la petite brise en essayant d'oublier la douleur de sa jambe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista
Arrivant(o) Prouvençal(o)
Arrivant(o) Prouvençal(o)
Calista

Nombre d'interventions : 4
Localisation InGame : Marseille
Date d'inscription : 11/09/2010

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse:
Fief :

[RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne Empty
MessageSujet: Re: [RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne   [RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne EmptyJeu 10 Mar 2011, 15:05

Décidément, la journée s’avérait être chaude et humide. Gauvin redoublait d’ardeur et devait s’arrêter souvent pour s’éponger un peu. Il profitait alors de ces instants pour observer la jeune femme et cette fois-ci, le déplacement clopin-clopant de cette dernière l’intrigua au plus haut point.

Le pied déposé sur une souche fraichement coupée, Lebeau se balance d’avant en arrière pour étirer les muscles de ses cuisses tout en suivant du regard Laia. Une petite crainte fronce ses sourcils mais il ne dit mots, et la laisse s’élancer, hache à la main. Un sourire en coin vient étirer la commissure de ses lèvres. La belle était plus agile cette fois. Beaucoup plus même. Gracieuse, courageuse, féline, intelligente… Avec sa longue chevelure qui se soulève sous la fine brise, tous les ingrédients y sont pour plaire à notre ténébreux. Pas productif du tout de rester là à observer sa belle éclopée, pourtant il scrutera le moindre de ses mouvements jusqu’à ce qu’enfin le craquement de l’arbre qui tombe se fasse entendre et qu’elle lui offre une petite boutade accompagnée d’un sourire de conquérante.

Gauvin rend un sourire chaleureux à la belle et vient près d’elle. Assise sur le sol, sa chemise enlevée, le souffle haletant… Notre homme doit se rendre à l’évidence… Il est sous le charme de cette magnifique créature. Les efforts qu’il met pour ne pas la saisir dans ses bras, poser sa bouche sur sa peau invitante et en aspirer chacune des perles de sueur qui l’illumine, sont surhumains! Il n’a pourtant pas pour habitude de se priver, il ne s’est jamais gêné pour prendre ce qui lui tentait et les gifles qu’il se prenait parfois, ravivent quelques souvenirs. Se tenant la joue dans un sourire idiot, le ténébreux s’accroupit derrière la belle, sort un petit lacet de cuir de son aumônière et murmure d’une voix doucereuse à l’oreille de Laia…


-Je vous dois mes plus plates excuses jolies dryade des bois… J’ai effectivement douté de votre habileté à manier la hache. Mais maintenant, je n’ai plus aucuns doutes sur vos aptitudes.

Reprend son souffle et poursuit en lui effleurant une mèche de cheveux…

-Vous avez une chevelure magnifique, il serait dommage de l’abîmer d’un coup de hache…

D’un geste lent, il saisi la douce chevelure dans une main qu’il attache en une couette avec son lacet. Juste avant de se relever, notre géant en profite pour discrètement y enfouir le nez afin d’en découvrir les effluves si envoutantes. Venant s’accroupir face à elle, son regard se plonge dans le sien un court moment puis descend sur sa jambe.

-Vous faites preuve d’un courage indéniable mais je n’aimerais pas savoir que votre orgueil vous pousse au-delà de vos capacités Laia. Promettez-moi d’arrêter si la douleur devient trop insupportable.

Il lui sourit doucement, vient effleurer le menton de la belle avec son index avant de se relever pour lui tendre la main.

-Allez hop! Un dernier effort et nous pourrons rentrer la tête haute devant le bourgmestre!

Gauvin reprend donc la coupe sous un soleil ardent, sans négliger de jeter un œil bienveillant sur sa dryade des bois, tout au long de cette journée. Plusieurs arbres plus tard, essoufflé, le géant laisse sa hache et étire ses muscles endoloris. Rapide coup d’œil aux alentours pour évaluer la situation… Il en avait coupé 6 et ses mains qui tremblent lui confirmaient qu’il ne saurait en couper un de plus. Rapide coup d’œil… Mais où est donc Laia? Il entend bien les coups de haches mais ne la trouve pas. Quelques pas encore, l’oreille tendu… Un doux clapotis… Comme… Une rivière!

-Laiaaa! Laia! Où êtes-vous donc!?! Venez par ici!!!

Et voilà le géant tel un gamin, de retirer bottes et braies pour aller se jeter dans l’eau fraiche. Pur bonheur! Il piquait des têtes, nageait sur le dos, faisant la fontaine en recrachant l’eau par sa bouche. Ses muscles endoloris se voyaient soulagés par les bienfaits de ce petit bain improvisé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laia
Arrivant(o) Prouvençal(o)
Arrivant(o) Prouvençal(o)
Laia

Nombre d'interventions : 4
Date d'inscription : 15/02/2011

[RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne Empty
MessageSujet: Re: [RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne   [RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne EmptyJeu 10 Mar 2011, 16:11

C'est avec un ravissant sourire que les excuses de Gauvin furent acceptée. La tête légèrement tournée sur le côté afin de mieux l'entendre, elle essaya de deviner les contours de ses lèvres. Mais déjà il la tira de cette rêverie en prenant ses cheveux pour les écarter de son visage et tandis qu'il furent rassembler, la peau de Laia frissonna ce qui la fit fermer les yeux durant quelques secondes. Les ouvrant lentement, elle vit le visage de son partenaire non loin du sien, ses lèvres qui remuèrent jusqu'à ne plus bouger et s'étirer en un sourire.

- Mon courage est récompensé juste par votre présence et je vous promet, je ne forcerai pas. Si je ne vais pas bien, je m'arrêterai.

Et elle conclut elle aussi sur un radieux sourire et prit sa main non sans avoir été touchée par son geste doux sur son menton.

- Oui, je vais par là.

Lâchant sa main pour prendre sa hache, la jeune femme ne voulait qu'une chose, remettre sa main dans la sienne... Elle ne pouvait se mentir plus longuement, il lui plait beaucoup. Elle est attirée par lui voulant ne pas le quitter mais le travail d'abord... Et cela ne veut pas dire qu'elle lui plait aussi... Retournant ces pensées dans sa tête, elle s'éloigna et poursuivit son travail. Le soleil, toujours aussi puissant, cognait de plus en plus et fit peiné notre jeune bûcheronne, mais elle s'accrocha afin d'en arriver à 4. Alors qu'elle arrivait au bout, elle fut appelée par Gauvin.

- Oui?! Je suis là!! J'arrive!

Elle prit sa hache sur laquelle elle s'appuya et se dirigea lentement vers Gauvin qui était près près d'une...

- Une rivière!

Elle sourit, abandonnant sa hache. Elle ne put s'empêcher de rire en voyant son partenaire faire l'enfant dans l'eau. Elle hésita... Puis elle avança, laissant ses chaussures derrière elle, pour s'enivrer de la fraicheur de l'eau. Les pieds dans l'eau, sa jupe relevée par ses mains elle ferma les yeux tout en respirant profondément. Encore quelques pas, ces yeux ouverts afin de regarder ou était notre nageur enfantin et elle s'élança doucement dans l'eau après s'être mouillée la nuque.

- Ah! C'est si bon!!

Elle posa ses pieds, mais elle tituba, n'ayant pas d'équilibre à cause du courant et d'une jambe fragile. c'est donc en nageant qu'elle le rejoignit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne Empty
MessageSujet: Re: [RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne   [RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP des Cigales] Dans les bois à Draguignan : Gauvin Lebeau / Laianne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» promenons-nous dans les bois...
» Bordeaux... La truie qui file.. Auberge
» [Partie 8] Promenons-nous dans les bois...
» [C3 Joute Stark Bannière de la Garde] Promenons-nous dans les Bois
» Le Mystère de la Jambe de Bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château d'Aix :: Ailleurs en Provence :: Paysage Provençal :: Le coin des Cigales-
Sauter vers: