Le forum des institutions provençales.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Après-midi pastorale

Aller en bas 
AuteurMessage
Iskander
Fossile Provençal
avatar

Nombre d'interventions : 3396
Localisation InGame : en route
Métier : Berger, ravisseur amateur
Date d'inscription : 07/10/2009

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse: Roturier
Fief :

MessageSujet: [RP] Après-midi pastorale   Sam 19 Fév 2011, 22:17

[Marseille, un début d'après-midi de printemps]

C'était à l'orée du quartiers des Cigales, aux abords de Marseille, près du vieux cimetière des Phocéens.

Mes bêtes s'impatientaient. Nous étions partis tard et, maintenant, nous attendions près des vieilles tombes. L'herbe y était bonne, mais comme passée.

C'était le lieu des alentours qui donnait les plus belles roses sauvages. Des platanes, devenus sauvages, ombrageaient les allées, crevant les dalles. Les vieilles tombes portaient des marques et des inscriptions en grec, en phocéen, en latin parfois encore. Et des roses, grimpant partout en ronces et en lianes, en buissons, en étaient à leur première éclosion, flamboyantes.

J'avais donné rendez-vous à Deltamu, comme promis.

Viendrait-elle ?

Il faisait beau, et doux. Elle viendrait. Ou était-elle déjà là ?

_________________
Iskander

"La Nuit vient, éclairée par les étoiles"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehanne Audisio
Mystère
avatar

Nombre d'interventions : 1306
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Nom: Audisio Von Gobseck
Titre de noblesse: Vicòmtessa
Fief : Orange

MessageSujet: Re: [RP] Après-midi pastorale   Dim 20 Fév 2011, 01:17

Sur un muret en train de profiter des rayons du soleil, paupières closes, tendant son visage aux cieux, se tenait une baronne. Un peu plus loin, Marseille, et son agitation du presque printemps. Derrière elle des tombes, devant, la garrigue. Et les premiers jours de beau temps.

Le réveil de la nature. Quelques points de couleur commençaient à renaître, et Delta, transformée pour un jour, avait revêtu ses atours de voyageuse. Semblable à ceux qu'elle portait voilà tant de temps, bonne facture mais simples. Mêmes teintes qu'un soir en Aix. Avant d'oublier.

Elle se souvenait à nouveau.

Le pas des bêtes la sortit de sa torpeur, elle sourit doucement, se redressa et d'un geste ample, salua l'arrivée du berger. Sautant à bas du mur, elle courut pour le rejoindre. Pas de protocole, ce jour, rien, rien qu'un berger et une jeune femme qui se payait le luxe d'un retour aux sources.

Marseille.

Et ses champs. Enfin, les champs... Pas comme si elle s'en occupait à l'époque. Elle ne savait pas faire. Trop occupée, Delta, toujours. Sauf les champs d'oliviers, et les chemins, et les prés, en fait... Si.

S'arrêter devant le berger, "doux Iskander", songea-t-elle. Et lui déposer un baiser sur la joue.

Alors ? Où allons-nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskander
Fossile Provençal
avatar

Nombre d'interventions : 3396
Localisation InGame : en route
Métier : Berger, ravisseur amateur
Date d'inscription : 07/10/2009

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse: Roturier
Fief :

MessageSujet: Re: [RP] Après-midi pastorale   Dim 20 Fév 2011, 17:10

Un baiser effleuré échangé

Oh ...

Elle était pareille au premier jour. Changée pourtant.

Le temps marquait son cours ... Deltamu avait perdu la mémoire, brigandé, avait découvert son père, était devenue Jehanne, mère, puis Baronne d'Orange, liant son destin à celui de Savié Audisio. Aimante toujours.

Le temps marquait son cours ... j'étais devenu père, avais abandonné femme et enfant suite à une séparation tragique, fait la guerre, rencontré Vero, était tombé éperdument amoureux d'elle, même si c'était impossible, et possible un peu. Le temps ...

Un trouble de regard. Un rayon de soleil jouant avec les feuilles bruissantes.

Un temps. Elle avait cette même odeur de près. Le regard avait changé, un peu, sa manière de voir le monde, de me regarder. Elle était toujours celle qui avait guidé mes premiers pas dans les choses de l'amour. Peut-être était-ce mon regard qui avait changé ?

Une de mes brebis, impatiente, me poussa.


Ladoce ! Un peu de patience ! Nous y allons tout de suite.

Je rougis un peu, puis revins à Deltamu

Hem. Pardon.

Je donne des petits noms à mes bêtes.

La brebis impatiente est Ladoce. Elle a donne une belle laine, mais c'est une teigne. Il faut l'attacher quand on la tond. Elle est fière comme tout.

Ester est le jeune bouc du troupeau. Il monte sur tout ce qui bouge.

Delia a le chic pour trouver la meilleure herbe. Puis il y a Farwen, Hersende, ...

Enfin, mes bêtes vont venir avec nous.

Nous allons plus haut, dans ma pâture. C'est un bel endroit, calme. Il y a plus belle herbe de tous les environs de Marseille.

La vue y est magnifique. Et il y a une source.


Je rajustai ma besace puis lui tendis la main.

Viens. Ce n'est pas très long, mais le sentier est escarpé.

Ladoce et Ester prirent cela pour le signal du départ et se disputèrent la direction du troupeau ... nous fûmes un instant entouré d'une nuée bêlante.

_________________
Iskander

"La Nuit vient, éclairée par les étoiles"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehanne Audisio
Mystère
avatar

Nombre d'interventions : 1306
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Nom: Audisio Von Gobseck
Titre de noblesse: Vicòmtessa
Fief : Orange

MessageSujet: Re: [RP] Après-midi pastorale   Lun 21 Fév 2011, 14:41

Un regard, simple, les ramenant quelques temps en arrière. Beaucoup de temps. Pas tant... Mais tant de choses passées. Et de souvenirs à s'échanger. N'y avait-il pas eu promesse de contes ?

Si fait. Et Deltamu se souvenait.

Jeune Berger, brin de paille et timidité. Elle se souvenait parfaitement. Il avait changé, gagné en assurance, gagné en maturité, mais toujours, dans ses yeux, son innocence.

Devenu homme il était resté candide, à croire en l'homme. Et pourtant... Pourtant si clairvoyant.

Quoique ! Ester ? Comme son père ? Qui sauterait sur tout ce qui bouge ? M'enfin !

Elle n'en dit rien et se contenta de sourire à l'énumération.

À la mention de l'endroit où ils se rendaient, elle n'eut que quelques mots.


Je te fais confiance.

Elle se saisit de la main d'Iskander, pas vraiment par besoin, plutôt par plaisir. Un léger contact, rien de mal, et des sourires.

Étreindre légèrement cette main qu'elle avait connue blessée, la sentir vivre dans la sienne. Les pouls sereins.

Une belle journée en perspective.

Et de suivre Ladoce et Ester dans une marée de bêlements.

Si fait, la main avait du bon, les bêtes étaient bourrines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskander
Fossile Provençal
avatar

Nombre d'interventions : 3396
Localisation InGame : en route
Métier : Berger, ravisseur amateur
Date d'inscription : 07/10/2009

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse: Roturier
Fief :

MessageSujet: Re: [RP] Après-midi pastorale   Sam 26 Fév 2011, 16:51

Monter et grimper par le chemin des bêtes, le plus court, par les raidillons.

Quand il fallait passer avec une carriole, ou même une brouette, il fallait faire maints lacets et détours.

Mes bêtes avaient compris que leur "festin" durerait plus si elles arrivaient à point plus vite. L'instinct du ventre. Une forme d'avidité grégaire.

La main de Deltamu était restée légère, douce, un rien ferme. Je sentais la mienne rugueuse, les cals mêlés de la plume et du bâton de pâtre.

..

Nous arrivâmes bientôt.

Le ciel avait cette couleur bleue infinie des ciels pur de printemps.

On voyait la mer, la Ville au loin, les vergers, la masse touffue du vieux cimetière, la cheminée du four à pain de Vero. Ma soeur Jeanne y avait monté des petits miroirs de verre cassé pour que je la voie briller de loin.

L'herbe était très grasse et verte, contrastant presque avec les garrigues alentours. Deux grands lauriers donnaient de l'ombre, à l’abri du vent. Derrière, il y avait un océan de buissons et une petite source qui glougloutait.

Il y avait un vieil olivier rabougri. Et, plus bas, près de la route, des cyprès.

Mes bêtes se répandirent sur la prairie ondulée.

Je me retournai vers Deltamu.


C'est ici. On est au centre du monde.

Je lui souris.

C'est toi l'invitée. Où aimerais-tu t'installer ?

_________________
Iskander

"La Nuit vient, éclairée par les étoiles"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskander
Fossile Provençal
avatar

Nombre d'interventions : 3396
Localisation InGame : en route
Métier : Berger, ravisseur amateur
Date d'inscription : 07/10/2009

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse: Roturier
Fief :

MessageSujet: Re: [RP] Après-midi pastorale   Jeu 03 Mar 2011, 20:03

Je l'observai ... s'installer où elle aimerait, oui.

Mais ... pas partout.

Enfin.

Hum ... c'était délicat, maintenant que je lui avais proposé.

Je me dis soudain que j'aurais dû choisir la prairie du berger voisin.

Oh, ma prairie était la plus belle, avait la plus belle herbe, la plus belle vue du Marseille et tout.

Et il y avait plein de place.

Et c'était bien pour cela que je l'avais choisie.

Enfin, à force, avec le temps, il commençait à y avoir de moins en moins de place, évidemment.

Hum ... les rochers. C'était sans doute mieux près des rochers. Là, il n'y avait aucun risque.


Aimerais-tu venir t'installer par ici ? On sera bien, à l'abris du vent.

_________________
Iskander

"La Nuit vient, éclairée par les étoiles"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehanne Audisio
Mystère
avatar

Nombre d'interventions : 1306
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Nom: Audisio Von Gobseck
Titre de noblesse: Vicòmtessa
Fief : Orange

MessageSujet: Re: [RP] Après-midi pastorale   Ven 11 Mar 2011, 01:30

Où s'installer ? Mais n'importe où, Iskander, tant que c'est à côté de toi !

Bon, bien sûr, elle se garda bien de prononcer ces paroles, mais elle les pensa, amusée, se souvenant de bien des choses.

Il la mena près des rochers, abri du vent et soleil tapant doucement. Parfait. Elle étendit sa cape au sol et s'y assit, les jambes repliées sous elle.

Elle se laissait mener, brebis parmi son troupeau, nulle envie de diriger, ce jour. Se laisser porter par la brise du berger, sourire, un rien rêveuse, perdue dans de lointains souvenirs.

Les odeurs. Sa voix. Plus assurée, d'ailleurs. Il avait changé. Beaucoup. Moins naïf sans doute, le candide ayant laissé la place au diplomate...

Quoiqu'il croyait toujours en l'homme et en la paix. Pas tant changé, en somme.


Tu te souviens, Aix ? On avait convenu qu'on se conterait tout. Tout ! Alors... Conte-moi !

Et le tutoiement de fuser à nouveau. Jehanne Audisio von Gobseck qui tutoie... Mis à part son fils, ça devait être la seule personne à y avoir droit, encore. Et puis... Il n'y avait personne pour les entendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskander
Fossile Provençal
avatar

Nombre d'interventions : 3396
Localisation InGame : en route
Métier : Berger, ravisseur amateur
Date d'inscription : 07/10/2009

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse: Roturier
Fief :

MessageSujet: Re: [RP] Après-midi pastorale   Ven 18 Mar 2011, 19:19

Tout ? Par où commencer ? Tout …

Jehanne..

Cela sonnait presque faux …

Deltamu.

Mieux. Une note presque juste. Une ombre du passé …

Tout te dire.

C’est immense tout.

Tu as disparu. Je t’ai écrit un peu, tenté du moins, et la mémoire s’est échappée de toi, un peu comme si ton ombre avait pris des ailes. Et tu m’as demandé de cessé de t’écrire aussi. Et moi aussi. Et voilà …

Je suis père. Enfin, je crois. Elle m’a dit qu’elle s’était suicidée, qu’elle avait perdu l’enfant, qu’elle l’avait gardé en fin de compte, puis me l’a montré une fois, un fils dont je ne connais pas le nom. Je suis père d’un petit garçon quelque part, disparu.

J’ai rencontré Vero. La couleur du ciel a changé ce jour-là. Elle est devenue mon Nord, mon Midi, mon Levant et mon Ponant. Je marque les jours des heures où je peux la voir. Je suis son ombre à travers les miroirs de partout où je suis. Et je garde sur moi le parfum de son regard, la trace de ses lèvres, la douceur de sa parole, et le baume de son sourire.

Je l’aime.

Elle est avec Enguerrand. Et, donc, nous l’aimons tous les deux. Et lui d’abord. Anaïs est née d’eux. C’est une petite fille magnifique. Et c’est ainsi.

Nous avons connue la guerre. J’y ai tué des gens, j’en ai mis beaucoup en terre, puis j’ai été tué aussi, un coup de bombarde avec plein de morceaux de fer et des graviers brûlants. Istanga a payé mon passage. Puis Vero est venue me rechercher.

Monseigneur Rethy est mort. Les roses de Bonnieux se souviennent encore de lui.

J’ai assuré la charge de greffier de justice, de chef de port de Marseille et maintenant j’assure celle de Chancelier Comtal. C’est une manière de rendre la Provence mieux à vivre, ensemble, pour tous, pour mes sœurs, pour Vero.

Je poursuis des chimères encore, avec des succès divers et incertains. La recherche d’une chancelière enlevée m’a conduit au bord de la mort à nouveau, où tu m’as retrouvé et sauvé. J’ai accompagné une armée en Italie pour finalement sauver Célestin. J’ai tenté de mettre fin à des disputes. Je m’occupe des délaissés, et les héberge ici une dernière fois. Enfin, c’est très maladroit. J’ignore si je fais vraiment bien. J’ai même mis le feu au château d’Aix, une seule fois.

J’ai été apprenti charrossier, chez maître Ferrari. Mais cela ne me plaisait pas trop. Je suis devenu apprenti tanneur, chez maître Ludovicus Vuitonus. Depuis, je me lave plein de fois chaque jour, parce que ni Vero ni mes sœurs ne me veulent avec les odeurs de tanneries.

Enfin, voilà. Je garde la passion de mes bêtes, chaque jour. Mes brebis, mon vieux Bucéphale aussi, et les chats des bars de Marseille, qui ont cet art consommé d’apparaître et disparaître …

Alessandro, mon pupille, est devenu chef de port de Marseille. Il a un talent magnifique pour les choses qu’il entreprend. Il bâtirait une cathédrale demain, ou aujourd’hui. Je le sais intransigeant, autant pour lui-même que pour les autres, trop pour les autres sans doute. Il est presqu’amoureux aussi, comme le sont les enfants qui doivent grandir très vite. C’est le fils d’Edorazio.

Mes sœurs croissent et embellissent. Blanche devient femme, et toujours rêveuse. Elle m’aide un peu en Chancellerie. Adèle régente tout, ou tente de le faire, gardant l’âme de notre famille au centre de toutes choses. Et Jeanne connaît mieux les toits et les venelles de Marseille que ses grandes rues, et tous les endroits où il y a moyen de « trouver » quelque chose.

Marseille est belle. Elle a un petit port maintenant, avec sa jetée, sa cale de radoub et sa cloche de bronze. Elle a des airs de printemps qui vient. Elle a ses disputes et ses grands moments. Elle bourdonne, ronronne, crie. Elle prend le soleil l’après-midi et se retrouve laborieuse le soir. Elle est gens, ceux qui sont là dans l’ombre, Borgnefesse, Clément, Thor, .. ceux qui sont là beaucoup, Alessandro, Lib, Liss, Aga, enfin, tous, plus ou moins fadas, fous, raisonnables, de toutes sortes et de toutes les couleurs.

Je t’ai vue quelque fois, de loin, de près. Tu as été la première femme que j’ai embrassée, et tout cela. Et … et bien, tu es aussi la première femme que j’ai embrassée et à qui je parle encore, et cela me fait tout drôle aussi. Et comme la première fois, je ne sais pas vraiment comment faire.


Je lui souris. J’arrivai enfin à le dire. Presque …

Je ne savais pas vraiment comment le dire. J’aime bien être avec toi, et cela me fait drôle aussi.



_________________
Iskander

"La Nuit vient, éclairée par les étoiles"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Après-midi pastorale   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Après-midi pastorale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château d'Aix :: Ailleurs en Provence :: Paysage Provençal-
Sauter vers: