Le forum des institutions provençales.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Il était une faim.. Ou peut être une soif..

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Guirre
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 6753
Localisation InGame : à Arles, Forcalquier de Coeur
Métier : Forgeron
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse: Baròun
Fief :

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Mar 27 Sep 2011, 16:17

Entrant dans la pièce principale, Guilhem dit à Kwik :
Purée, tu n'as pas fait dans la dentelle ... un troupeau de cochon ...
c'est cet animal qui ... dévorais ... lui désignant l'animal gisant dans la pièce

un détail attire son attention

regardes, Kwik, l'animal est marqué. tu as vu son oreille droite ? un signe distinctif pour reconnaitre les membres de son troupeau.

examine à présent la dépouille du mercenaire ... remarque une bouteille cassée à côté de la chaise où il gît

voyons ce que nous pouvons trouver sur lui. avec un troupeau de porc, il n'a pas du passer inaperçu auprès des maréchaux de garde de la ville

le fouille, en sors une bourse bien remplie, l'ouvre

hmmm, il n'y a pas loin d'une centaine d'écus, ce qui prouve qu'il a du, soit vendre une partie de son cheptel, soit qu'il a été payé ... je regarderai si un sergent au Marché a remarqué des transactions sur la place publique, ces derniers jours

fouille son giron, à travers le sang coagulé, en ressort un bout de parchemin déchiré trempé de sang
le montre à Kwik ...

est ce que tu connais cette écriture ? on dirais une écriture de style mauresque.
il n'a rien d'un mamelouk, le bougre, en plus avec un troupeau de porc ...

examine de plus près
on dirais ... non, attends, on distingue ... "Miss", en caractère bleu ? étonné
Qu'est ce que ça veut dire ?
et il n'a que ce couteau de boucher sur lui ? tu n'as pas remarqué s'il avait une épée large ou de ce genre ?

_________________

Dans toute la Provence, les Gardians veillent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kwik-kwik
Jsépakoi
avatar

Nombre d'interventions : 485
Localisation InGame : Brignoles (Forcalquier forever)
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Kwik_kwik
Titre de noblesse:
Fief :

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Mar 27 Sep 2011, 21:35

Arrivé à la forge, Ils slalomèrent entre les cadavres de cochons... enfin ce qui en restait car les charognards étaient passé par là.
Heureusement, la porte de la maison était fermé ce qui empêcha les charognard de détruire des preuves.

Kwik regarda Guilhem.


Vu ce que pouvait faire un cochon, je me suis dit que je n'allais pas prendre de risque avec les autres. Surtout qu'il y avait Jéni.

Kwik regarda la marque sur l'oreille du cochon.

Je n'ai jamais vu cette marque...

Guilhem fouilla le corps du mercenaire.

S'il avait autant d'écus, c'est qu'il avait une mission...
Est-ce que la mort de Calli était prémédité ? Ou alors n'a-t-il pas eu le temps de poursuivre sa mission....


Kwik regarda le parchemin.

Cette écriture... Ne l'aurais-je pas déjà vu au Château d'Aix...

Pendant que Kwik réfléchissait, Guilhem parla de Miss.

Je connais qu'une seule personne qui s'appelle Miss !

Malheureusement, je n'ai vu que le sourire au lèvre de ce salopard quand Calli se faisait....
Et mon bras et partit tout seul.


Après réfléxion...

Zarco... Calli... Un mercenaire.... Je pense que quelqu'un de haut placé voulait la mort de nos amis!
Ca ne peut pas être une coïncidence.

Serait-ce possible que ce soit Miss? Ca me paraît bizarre... ce n'est pas son genre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ysabelle
Fossile Provençal
avatar

Nombre d'interventions : 3418
Date d'inscription : 11/10/2007

Feuille de personnage
Nom: LeRoy
Titre de noblesse: Baròun
Fief : La Ciutat

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Mar 27 Sep 2011, 22:30

Un des gardes de La Ciotat vint à leur rencontre et mit pied à terre en saluant la Baronne et se dirigea vers Monfort ou il lui confia un parchemin. Monfort parcouru le message des yeux et essayant de ne rien laisser paraitre à dame Ysabelle.

Nous nous rendons chez Béli, Guilhem est là-bas avec Kwik. Viens, Ysabelle. Montes avec moi à cheval nous serons arriver dans quelques minutes. Il l aida à monter en selle et mit en route vers la maison de Béli espérant que Guirre soit encore là. Il ne savait pas comment lui annoncer la nouvelle... l'horrible nouvelle.



[Arriver chez Bélissandre]


Ysabelle descendit de cheval sans même attendre que Monfort est arrêté le cheval. Elle couru dans vers la porte qui était restée ouverte et entra et eu un soupir de soulagement en voyant les larges épaules de son mari penché sur... et cette odeur.


Guilhem. Guilhem. Elle parcouru la distance qui les séparait et se blottit dans ses bras. Mon Amour dis moi qu'il n'est rien arrivé à ma petite soeur et à Zarco. Dis moi qu'ils sont sains et sauve dans notre château?

Il évitait son regard et surtout il la serrait si fort qu'elle avait de la difficulté à respirer.


Je t'en pris Guilhem raconte moi. Elle vit Monfort entrer dans la maison et parler à voix basse avec Kwik, les épaules de son ami était courbé et elle crut voir une larme juste avant qu'il se retourne.

Elle se retourna vers le visage de son époux qu'elle prit entre ses mains et lui murmura:
Racontes moi mon tendre Amour je dois savoir ce qui leur est arrivé. Je t'en supplie.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guirre
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 6753
Localisation InGame : à Arles, Forcalquier de Coeur
Métier : Forgeron
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse: Baròun
Fief :

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Mer 28 Sep 2011, 07:15

Entendant une voix plus que familière, il se tourna vers elle, la prenant dans ses bras, fortement ...

Mon cœur ... je ... il ... inspiration ...

prenant son visage à son tour, regardant ses yeux, ne pouvant la rassurer, résigné, impuissant ...
Nous sommes arrivés trop tard ...

L'entrainant avec lui à l'extérieur, il ne savait que dire sur le moment, mais il ne souhaitais pas qu'elle vit cette désolation à l'intérieur de la pièce.

Relevant la tête en direction du Moulin, il aperçu au loin, deux silhouettes, dont un vieil homme donnant des consignes à l'autre, finir de charger les corps des défunts dans une charrette avant de prendre la direction de la cathédrale d'Arles.

Gardant toujours Ysabelle dans ses bras, Guilhem s'adressa aux gardes de la prévôté, d'un air ferme et sévère :
Gardes ! allez chercher des draps dans cette maison et emmenez moi le corps de l'homme au poste de police avec ses effets personnels.
Et si vous croisez le bourgmestre, dites lui de venir ici, au plus vite.

Que deux autres d'entre vous rentrent les restes du troupeau de ces cochons dans la pièce principale et disposez tout autour des ballots de paille,
s'il n'y en a pas assez ici, allez en réquisitionner dans les propriétés voisines.
Qu'on se dépêche !


S'adressant à Monfort et Kwik :

Les amis, restez encore un peu avec nous. Nous aurons besoin de vous.

_________________

Dans toute la Provence, les Gardians veillent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ysabelle
Fossile Provençal
avatar

Nombre d'interventions : 3418
Date d'inscription : 11/10/2007

Feuille de personnage
Nom: LeRoy
Titre de noblesse: Baròun
Fief : La Ciutat

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Mer 28 Sep 2011, 18:08

Elle entendait son époux mais ne pouvait pas réagir comme si le temps s'était arrêté sur les paroles de Guilhem: Nous sommes arrivés trop tard... Elle s'accrocha à lui et laissa les larmes coulées sachant que son époux prendrait les dispositions qu'il faudrait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guirre
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 6753
Localisation InGame : à Arles, Forcalquier de Coeur
Métier : Forgeron
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse: Baròun
Fief :

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Mer 28 Sep 2011, 19:56

Pendant que les hommes s'affairaient à suivre les instructions, Guilhem en vit deux qui tiraient au flan ...

Les désignant de la main droite

Ola ! mes bons gaultiers, Fai pas bon travaia quand la cigalo canto, heingh ?

Allez donc me chercher derechef le Jutge. Dites lui que le lieutenant le mande sur le champ.


Les deux hommes filèrent rapidement vers la demeure du dernier.

Faisant signe à Kwik de s'approcher, tout en soutenant son épousée avec son bras gauche

Kwik, il y a un détail que je comprend que difficilement.
Si ce mercenaire est l'auteur de l'assassinat des jumeaux et de Callishane, penses tu qu'il ai également supprimé Zarco ?
avec son couteau, non, ce n'est pas possible, cela ne tient pas, il n'aurait pas pu l'avoir par surprise.
en plus, il n'avait pas de hache ou de lame comparable à une épée ... il devait avoir un complice.

_________________

Dans toute la Provence, les Gardians veillent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ysabelle
Fossile Provençal
avatar

Nombre d'interventions : 3418
Date d'inscription : 11/10/2007

Feuille de personnage
Nom: LeRoy
Titre de noblesse: Baròun
Fief : La Ciutat

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Mer 28 Sep 2011, 20:39

Ysabelle sortit de sa transe et redevient la maréchale qu'elle avait été durant des années à Forcalquier.

Un complice. Il faut envoyer des gens de confiance pour interroger les voisins et récolter des indices si l'on veut retrouver cet assassin. Guilhem tu as parlé de Zarco et de Cali. Ils sont vraiment morts.

Guirre lui expliqua ce qui c'était passé tout en la soutenant en évitant certains détails.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kwik-kwik
Jsépakoi
avatar

Nombre d'interventions : 485
Localisation InGame : Brignoles (Forcalquier forever)
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Kwik_kwik
Titre de noblesse:
Fief :

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Mer 28 Sep 2011, 21:06

Kwik baissa la tête et prit une grande inspiration.

Ca ne doit pas être lui. Je crains qu'il lui a fallut pas mal de temps pour infliger les blessures à Calli.

D'après Rhys, il avait passé une grande partie de la journée avec son père.
Ca ne concorde pas au niveau du temps.

De plus, il n'y avait pas de trace de pas de cochon au moulin.


Kwik reprit une inspiration.

Et on aurait retrouvé la tête si ça avait été le même homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guirre
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 6753
Localisation InGame : à Arles, Forcalquier de Coeur
Métier : Forgeron
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse: Baròun
Fief :

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Jeu 29 Sep 2011, 17:29

Tout à fait Kwik.

Monfort, Kwik, puis je vous confier Ysabelle ? si vous voulez aller à la cathédrale, rejoindre les enfants et Blou.

Quant à moi, j'ai quelque chose à finir ici, et je vous rejoindrai plus tard, tout au plus pour partir avec le convoi en direction de Forcalquier.


Embrassant tendrement son épousée, il leur confia, ne les quittant du regard le temps qu'ils se dirigeraient vers la cathédrale d'Arles,
puis se rapprocha du moulin où son parrain et beau frère avait été ignominieusement assassiné, espérant trouver un indice.

A ce moment là, vint Honfrois et deux gardians, du Castel, ayant eu vent des nouvelles.


Mestre, que pouvons nous faire pour vous aider ?
s'écria Honfrois après avoir salué respectueusement Guilhem,
sautant de sa monture, une lance à la main, gardant son espadon dans le dos.

regardant l'imposant stature du gaillard du haut de ses deux mètres dix, Guilhem lui répondit :

Merci d'être venu promptement, Honfrois.
Tu n'as qu'à faire le guet non loin d'ici, avec les deux autres écuyers, j'ai à faire encore sur les lieux.
Nous partirons ensembles pour l'escorte pour Forcalquier d'ici quelques heures.


Regardant de plus près les abords du moulin, de temps en temps, il relevait la tête en bougonnant :
bon, ils viennent ou pas le bourgmestre et le jutge ? décidément, quand on a besoin d'eux ...

_________________

Dans toute la Provence, les Gardians veillent


Dernière édition par Guirre le Jeu 29 Sep 2011, 17:32, édité 1 fois (Raison : rajout ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Ven 30 Sep 2011, 14:59

Assise à son bureau de maire, elle ruminait seule...Comme toujours ne pas laisser paraître ses sentiments...On la croyait froide elle laissait dire....Mais l'assassinat de Calli l'avait profondément marquée....Mais pour beaucoup elle restera une helvète....Une voix l'interpelle de la ruelle

Citation :
Espoir!!!!!!! Le chef il vous demande et de suite!!!! Vite!!!!!!!!!! il vous attend au moulin!!!!!!!

J'arrive!!!! Attendez moi........

Si le chef a dit tout de suite, elle doit accélérer....Elle sort de la mairie précipitamment, relève ses jupons et traverse le village rapidement....Elle l'aperçoit de loin, A son regard elle su qu'il ronchonnait....Elle respire un bon coup , ne pas laisser paraître ses sentiments , s'apprêter à se faire enguirlander.....Elle ralentit le pas en arrivant à sa hauteur...

Bonjorn chef...En quoi puis je vous aider?
Revenir en haut Aller en bas
Guirre
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 6753
Localisation InGame : à Arles, Forcalquier de Coeur
Métier : Forgeron
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse: Baròun
Fief :

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Ven 30 Sep 2011, 20:17

Assis depuis quelques instants sur le rebord d'une grande pierre plate aux abords du moulin, il s'était sorti sa bonne vieille pipe dans laquelle il avait bourré quelques herbes séchées
qu'habituellement on apprécient que pour la fragrance de ses fleurs ...

"la fumée qu’on exhale vous éclaircit l’esprit et en chasse les ombres" ces paroles lui revenaient en tête "cela donne de la patience, et permet d’écouter sans colère les choses fausses ..."
murmurais t'il du bout des lèvres.

Cherchant mentalement à reconstituer la scène, une main frottant son front, passant fébrilement dans ses cheveux ...


Citation :
Bonjorn chef...En quoi puis je vous aider?
Ces paroles le sortirent de sa torpeur, quittant dans le demi-silence ces quelques moments de méditation auquel il n'avait pas prêté attention à la venue du bourgmestre.

Bon-jour "patron".
Merci de t'être déplacée jusqu'ici. au moins, tu comprendras certainement ce qui me tracasse.
Vois par toi même

*lui désignant de la main droite le moulin de Zarco, où l'on pouvais apercevoir les traces de sang séché sur les pales du moulins immobiles, dont d'autres traces menaient vers l'intérieur,
puis lui montrant la demeure de Belissende au loin où les gardes étaient sur le point de finir de rentrer les cadavres du troupeau de cochons et éparpiller des ballots de paille tout autour et dedans la maison*

Cette scène montre que la sécurité de notre ville est vraiment à désirer, et j'espère que les maréchaux de garde ce jour là, en notre absence,
ont pu faire un rapport de ce qu'ils ont vu ou entendu.
Sinon, nos résidents du village courent un grand danger.

As tu remarqué, ces dernières semaines, s'il y a eu vente de cochons semblables à ceux qui s'entassent dans la maison de Belissende ? ils sont marqués à l'oreille droite d'un signe particulier.
De plus, comme tu garde contact avec la populace en taverne,
faisant signe aux gardes qui sortaient avec le corps du mercenaire dans un drap de le rapprocher, as tu croisé cet énergumène ?


Spoiler:
 

_________________

Dans toute la Provence, les Gardians veillent


Dernière édition par Guirre le Ven 30 Sep 2011, 20:37, édité 2 fois (Raison : édit - rajout)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly
Fossile Provençal
avatar

Nombre d'interventions : 3220
Localisation InGame : Brignoles
Métier : Insurgé
Date d'inscription : 18/11/2010

Feuille de personnage
Nom: Zagrebcki
Titre de noblesse:
Fief :

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Ven 30 Sep 2011, 21:26

La rue était assez jolie que pour s'y promener : aussi Charly avait-il décidé, en ce clair jour délabré, de se faire une petite promenade comme on se fait une tranche de pain.

Il en était à s'imaginer mille redondances dans son esprit narquois lorsqu'un messager survint à sa rencontre.

Charly l'écoute, s'empresse ensuite de saturer a toge, rajuste son bonnet à bords ronds et carrés, et prononce, le menton levé :


"Mène donc moi au lieutenant, maraud !"

Puis il réfléchit à ce qu'il venait de dire.

"Hem...je recommence...Ô gentil messager, montre-moi le chemin que je dois emprunter afin de me rendre sur place, et de pouvoir ainsi, de mes pas, atteindre fol endroit où se tient Messire Guirre."

Ayant prononcé ces quelques mots, Charly se met à suivre le messager qui, tel un Pan en goguette, lui montre le chemin.

Et l'on arrive.


"Bonjorn, Lieutenant.

Avec moi arrive la Justice de Provence.

La main qui coupe le couperet.

Euh...le couperet qui tend la main...non...enfin bon....je suis...non, encore...nous sommes là !

Oui, c'est mieux : nous sommes là !"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guirre
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 6753
Localisation InGame : à Arles, Forcalquier de Coeur
Métier : Forgeron
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse: Baròun
Fief :

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Sam 01 Oct 2011, 14:54

Tout en discutant avec le bourgmestre, Guilhem vit venir le jutge ...

Bon-jour Jutge, merci d'être présent
et lui montrant aussi le cadavre du loustic déposé par les deux gardes de la prévôté
Celui ci n'aura plus besoin de parler pour sa défense, puisque Justice s'est abattue sur lui.

Ah oui, voilà l'affaire
*pendant qu'Espoir devait réfléchir à ce qu'elle allait répondre entretemps à Guirre*
nous avons découvert un horrible meurtre sur les personnes suivantes :
notre vassale, dona du Castellet, Callishane de Cianfarano et son époux, Zarco de Cianfarano du Mystraal, ancien Président de la CSMAO,
et leur deux plus jeunes enfants, Fleure et Guillaume.

Or il se trouve que cet individu fut abattu par notre mestre Cavalié Kwik, qui fut témoin de l'horreur perpétré après coup par ce mercenaire et n'a pu empêcher l'assassinat de Callishane et des enfants.
Pourquoi dis je mercenaire ? parce nous avons retrouvé sur lui bourse bien remplie d'écus pour commettre son forfait.
De plus, nous enquêtons sur la très forte probabilité d'une présence d'un autre malandrin qui a assassiné, par surprise, mestre Zarco, et dont nous ne retrouvons pas trace de ce dernier, l'assassin, ni de la tête de la victime ...


Guilhem en profita pour résumer toute l'affaire dans les détails auprès du Jutge, et ainsi Espoir pouvais connaitre ce qui s'est passé réellement.



_________________

Dans toute la Provence, les Gardians veillent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belissende_de_biel
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 3690
Localisation InGame : Forcalquier toujours .... sinon .. au fond de l'eau
Métier : nager avec les dauphins
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Nom: de biel de Koenigs
Titre de noblesse: Roturier
Fief : l'Indomptable

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Dim 02 Oct 2011, 07:59

Le pigeon vola encore une fois ...

Citation :
Rhys , Jeni
La nouvelle nous est parvenue alors que nous approchions des côtes bretonnes .
Je ne peux vous dire la stupefaction et surtout l'horreur que cette nouvelle a crée quand elle s'est propagée auprès des passagers à bord .

Je ne sais que vous dire , d'autant que tout celà s'est produit chez moi ... Dans ma forge et ma maison ...
Je ne comprend pas et vous vous doutez bien que jamais je ne pourrai retourner dans ce lieu qui pour moi etait un hâvre de paix et un petit paradis ...avant ...

Perdre mon amie et mon parrain de cette façon , voir même les perdre tout court est atroce pour mon pauvre coeur .
Nous avions fait un si grand chemin ensembles , tous les trois et nous avions tant de choses en commun et de souvenirs ...

Je suis consciente de la douleur qui doit être la votre , d'autant plus que Guillaume et ma petite Fleure , anges innocents , ont egalement subit les atrocités de cet assassin !

J'espere que justice sera rendue et que l'on fera souffrir mille fois plus ces tueurs lorsqu'ils seront apprehendés par la police où les autorités de la Provence .
Je fais en celà confiance en votre oncle Guirre , qui saura mener de main de maitre son enquête ...

Je sais que désormais je suis loin de vous , mais sachez que je suis là , par missive interposée , si vous avez besoin de conseils ou seulement de vous confier ...
Je vous repondrait aussitôt et vous verrez que Torpedo est plus rapide que le Mistral quand il souffle ...

Je ne pourrai evidemment pas être là pour la ceremonie religieuse et pour l'enterrement en terre forcalquieraine , mais mon coeur et mes pensées seront là près de vous et "d'eux" ...

Mon chagrin est immense et je ne peux exprimer ce que je ressent vraiment , tant je n'ose imaginer l'avenir sans eux desormais .

Je fais priere pour que votre douleur , sans cesser un jour , s'estompe et que seuls les bons souvenirs vous guident dans l'avenir ...
Se souvenir et se rappeller de leur gentillesse , de leur amour pour vous et ceux qu'ils aimaient , de leur convivialité , de leur disponibilité , de l'amitié et de la joie qu'ils prodiguaient autour d'eux ....

Je ne veux pas penser que jamais plus je ne les verrait ....
Je veux continuer à croire que tout là haut ils veillent sur nous et nous guident à travers les méandres de la vie ...
Je les aime tout simplement , tout comme je vous aime ...

Courage à vous deux et .... Je suis là avec vous ....
Je vous embrasse très fort et vous présente mes condoléances les plus douloureuses et sinceres ...
Votre tante Beli
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ysabelle
Fossile Provençal
avatar

Nombre d'interventions : 3418
Date d'inscription : 11/10/2007

Feuille de personnage
Nom: LeRoy
Titre de noblesse: Baròun
Fief : La Ciutat

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Dim 02 Oct 2011, 18:12

Ysabelle laissa son époux continué son enquête et se dirigea vers la Cathédrale pour assister aux obsèques de sa Soeur et de Zarco.

Il lui semblait que c'était hier lorsqu'elle avait rencontré le jeune et beau Zarco en taverne à Forcalquier. Il était toujours souriant et surtout disponible pour aider quiconque lui demandait. Et sa petite Calli qui semblait si fragile du dehors mais pourtant qui avait une force de caractère. Elle savait changer l'atmosphère en un simple regard ou un sourire. Calli ma chère Soeur tu vas tellement me manquer........

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guirre
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 6753
Localisation InGame : à Arles, Forcalquier de Coeur
Métier : Forgeron
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse: Baròun
Fief :

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Lun 03 Oct 2011, 17:42

Pas de réponse du Jutge et du bourgmestre,
il s'apprêtait à terminer les dernières feuilles de sa pipe ... tout en les regardant attentivement ...

_________________

Dans toute la Provence, les Gardians veillent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guirre
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 6753
Localisation InGame : à Arles, Forcalquier de Coeur
Métier : Forgeron
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse: Baròun
Fief :

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Mar 04 Oct 2011, 12:38

Se lève, fais signe aux deux gardes de partir au poste de police,
puis s'en va vers la maison de Belissende ... plus particulièrement dans la forge qui est en retrait de la masure principale.

Quelques cliquetis, petits bruits puis il en ressort avec deux torches allumées,
se présente à l'entrée de la maison, en jette une à l'intérieur, regarde que le feu prenne bien parmi les ballots de paille,
recule de quelques pas et jette la deuxième sur les ballots à l'entrée.


Nous ferons rebâtir une meilleure demeure pour Al1 et Belissende, le temps qu'ils sont partis pour leur long voyage.
Inutile qu'ils voient le reste de ce spectacle icelieu.


Les flammes commencent à dévorer tout ce qu'elles peuvent consumer ...

Faisant venir Honfrois et les deux écuyers, Guilhem resta avec eux, s'assurant qu'il n'y aurait pas d'échappée de flammes rebelles qui risqueraient de s'étendre au village.

Désormais, il ne resterait que fumée qui se dissipera au souvenir des gens d'ici, peu d'entre eux ne semblent s'intéresser à cette tragédie.

_________________

Dans toute la Provence, les Gardians veillent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guirre
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 6753
Localisation InGame : à Arles, Forcalquier de Coeur
Métier : Forgeron
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse: Baròun
Fief :

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Sam 08 Oct 2011, 16:27

Le temps s'écoulait lentement ...

Réunissant ses trois compagnons, Guilhem s'en alla rejoindre la Cathédrale, espérant que l'office funèbre n'était point terminé.

Il se devait de rejoindre la famille, puis partir pour escorter le cortège funèbre jusqu'à son dernier voyage,
revoir le village, du moins ce qu'il en resterait, Forcalquier ...

_________________

Dans toute la Provence, les Gardians veillent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guirre
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 6753
Localisation InGame : à Arles, Forcalquier de Coeur
Métier : Forgeron
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse: Baròun
Fief :

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Lun 10 Oct 2011, 09:25

Spoiler:
 

_________________

Dans toute la Provence, les Gardians veillent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Istanga
Mystère
avatar

Nombre d'interventions : 1019
Date d'inscription : 26/06/2010

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse:
Fief :

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Sam 15 Oct 2011, 07:58

Un élégant pigeon, visiblement traité avec beaucoup d'humanité, se présenta au Poste de Police Arlésien, porteur d'une missive destinée au Lieutenant Guilhem de Longchamp.

Si l'on déroulait le parchemin, l'on pourrait lire ceci :


Citation :
De : Istanga de Lendelin
À : Guilhem de Longchamp, Lieuteant de Police, Arles

Valence, le 15 octobre 1459

Lieutenant,

C'est avec une profonde inquiétude que je m'adresse à vous en ce jour : je suis sans nouvelles de l'un de mes serviteurs, Omar Goulin, que j'avais envoyé à Arles pour la vente d'une dizaine de cochons et d'un verrat sur votre marché.

Cela fait maintenant trois mois, et je ne l'ai pas revu, ni reçu le moindre pigeon de sa part, aussi suis-je forcée de penser à un malheur qui aurait pu lui arriver. Il ne doit pas être passé inaperçu ; sa carrure impressionnante et son regard peu engageant l'ont certainement fait remarquer dans votre ville. Il est très brun, avec des favoris, vêtu d'une chemise bleu foncé et porte un chapeau noir à larges bords. Je lui ai également confié une bourse avec 100 écus, pour ses frais, et une petite statuette callipyge, de très belle facture, qu'il devait remettre à mon amie, la Baronne d'Orange, qui m'a dit n'avoir rien reçu.

Ainsi, je vous prie instamment de bien vouloir mener enquête afin de le retrouver, ainsi que mes cochons et, surtout, cette statuette de grande valeur destinée à une femme de valeur.

Si toutefois vous aviez besoin de ma présence pour déposer un avis de recherche en bonne et due forme, je suis prête à me déplacer en personne.

Dans l'espoir d'une réponse rassurante, je vous présente, Lieutenant, mes respectueuses salutations.

Istanga de Lendelin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guirre
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 6753
Localisation InGame : à Arles, Forcalquier de Coeur
Métier : Forgeron
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse: Baròun
Fief :

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Jeu 20 Oct 2011, 20:04

Spoiler:
 

_________________

Dans toute la Provence, les Gardians veillent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guirre
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 6753
Localisation InGame : à Arles, Forcalquier de Coeur
Métier : Forgeron
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Nom:
Titre de noblesse: Baròun
Fief :

MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   Sam 12 Nov 2011, 17:26

Revenant à Arles, après l'enterrement des membres de sa famille, Guilhem fit un détour au poste de police, décidé pour une action bien particulière.

En arrivant au poste, un maréchal lui remis une lettre dont il pris connaissance avec la plus grande curiosité ...
s'asseyant derrière son bureau, poussant quelques dossiers accumulés, il sortit sa pipe et le traditionnel rituel s'en suivit.

tirant quelques bouffées, l'esprit un peu plus clairvoyant ...
il réfléchit à ce qu'il allait répondre ...


Spoiler:
 

_________________

Dans toute la Provence, les Gardians veillent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il était une faim.. Ou peut être une soif..   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il était une faim.. Ou peut être une soif..
Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château d'Aix :: Ailleurs en Provence :: Paysage Provençal-
Sauter vers: