Le forum des institutions provençales.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 D'Hyères à aujourd'hui

Aller en bas 
AuteurMessage
Prunille
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 5547
Localisation InGame : Dans le fion d'un pingouin
Métier : Motherzilla
Date d'inscription : 30/01/2010

Feuille de personnage
Nom: de Sabran-Cianfarano
Titre de noblesse: Vicòmtessa
Fief : Frais j'eusse

MessageSujet: D'Hyères à aujourd'hui   Jeu 21 Juin 2012, 13:59

Escale sur la route du retour vers la Provence, dans une auberge de bord de route. C'est le débarquement des femmes enceintes, elles n'étaient pas moins de droits, sur six. Et à son arrivée, un pigeon l'attend.

Citation :
Hyères, 21 juin de l'an 1460,
A l'attention de Prunille de Sabran-Cianfarano, Vicomtesse de Fréjus

Très chère marraine, la plus belle après maman,

Depuis que vous êtes parties en voyage, sans moi, je n'ai pas reçu de nouvelles de vous. Je vit actuellement dans le fief d'Algaranna de Ludchance. Père est parti quelques temps chez les moines et il m'a confiée à elle. J'aurai préféré à Cassis...
Brigantin est assez gentil mais il ne cesse de boire de la bière pour faire comme sa maman et du coup après il n'est plus vraiment trop bien en état de jouer.
En plus ici je peux faire ce que je veux mais je ne reçois aucun apprentissage alors je m'ennuie.

J'espère que vous allez bien et que vous n'arrivez toujours pas à faire un enfant que vous aimeriez plus que moi.

Yueel-Arystote de Grandfonds Champlecy

Le sourire grandit sur les lèvres de la Cianfarano. Certes l'écriture était encore hésitante, mais... Qu'il était doué, son filleul !
La plume est prise, elle lui répond dare-dare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arystote
Fossile Provençal
avatar

Nombre d'interventions : 2164
Localisation InGame : Brignoles
Métier : Fils de sa mère
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: D'Hyères à aujourd'hui   Jeu 21 Juin 2012, 14:23

Brigantin était endormi depuis quelques minutes, somnolences de la bière l'exige. Il s'ennuyait un peu et n'étant pas encore habitué à ces lieux qui deviendraient familiers mais bien plus tard, ne savait trop que faire.

Michel le page de Cassis et ami d'Arystote, que le Comte du haut de ses six ans avait exigé avoir près de lui vint le trouver une lettre à la main.

Il reconnut le sceau en un rien de temps et sautant à pieds joins hors du lit vint se saisir de la missive. Michel savait que lorsque Arystote lisait une lettre de Prunille, il voulait rester seul aussi il repartit en silence.


Citation :
Entre Dié et Chambéry, le 21 juin de l'an de grâce 1460,


Mon cher Ary,


Je suis heureuse de te lire, de voir que tu te portes bien, et que tu t'amuses. Attention néanmoins à ne pas pécher par excès, comme le fait ton ami Brigantin. La bière, c'est bien, mais en petite quantité, et seulement quand tu as soif, sinon tu commettras le péché de gourmandise, et tu sais bien que ce que ta mère disait à propos du péché. Quand on porte le nom du premier prophète, on ne peut pas se permettre de faire de grosses bêtises.

Enfin, tu seras sans doute content d'apprendre que Mateù et moi sommes sur la route de retour pour la Provence, et nous amenons avec nous quelques amis. Il y a Maureen, qui est très gentille, elle a un perroquet (en as-tu déjà vu ?), et un bébé dans le ventre. Puis il y a son amoureux, Gautier, qui est un jeune noble français qui pourra sans doute t'instruire de certaines choses (mais pas tout ! je surveillerai !), également Arthur, un jeune garçon sans doute un peu plus vieux que toi, mais avec qui tu pourras également jouer, et Désirée, sa maman, qui va aussi bientôt avoir un bébé. Elle est presque aussi grosse que la Comtesse d'Orange doit l'être, l'as-tu vue récemment ?

Quant à moi, je voulais attendre de te voir en face pour te l'annoncer également, mais comme je suis lancée, je n'y tiens plus : Je vais aussi avoir un bébé, et devenir Maman à mon tour. Je compte sur toi pour aimer cet enfant, lui servir de modèle, et être comme un grand frère. Ne sois pas triste, ou en colère, il y a suffisamment de place dans mon coeur pour que je vous aime tous les deux tout autant. Après tout, je suis ta marraine, je l'ai promis au Très-Haut, et à ta mère.

Quand nous serons rentrés en Provence, viendras-tu séjourner à Fréjus avec nous ?

Je t'embrasse fort,

Prunille


Les poings serrés le parchemin se voyait être froissé. Des larmes perlaient déjà sur ses joues d'enfant. Il n'était plus le comte droit et fier mais juste un petit garçon qui avait peur de perdre l'exclusivité de la relation qu'il entretenait avec sa marraine.
Ary avait perdu sa mère et tout le besoin d'affection maternel, tout ce vide qui était resté en lui il avait tenté de le combler dans l'amour que Prunille lui portait. Après tout il portait le nom de son frère et était l'enfant de son amie.

Mais cela suffirait-il ? Il avait déjà du mal avec l'époux de la Vicomtesse, ce dernier ne lui avait jamais témoigné aucun égard mais il savait qu'elle l'aimait et avoir un enfant avec lui évincerait forcément le jeune comte de six ans. Il allait encore perdre un être cher. Il allait encore être tout seul.

Arystote continuait à pleurer d'abord en silence, puis les sanglots se firent plus gros, il hoquetait à présent pleurant à chaudes larmes. Assez de place dans son coeur pour aimer deux enfants mais les aimer à moitié moins que quand il était le seul, l'unique...


Jamais je l'aimerai ! Je ne jouerai pas avec lui !, affirmait-il dans un mélange de tristesse et de colère la respiration saccadée par les pleurs. Jamais !

_________________


    "Tolerantia, amicus intolerantiam"                "Ortie siegue quau mau i' pensa"


Si mon personnage ne vous répond pas c'est que je n'ai pas envie de jouer avec vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
misslafan29
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 12196
Localisation InGame : Arles
Date d'inscription : 02/12/2007

Feuille de personnage
Nom: Ludchance
Titre de noblesse: Còmtessa
Fief : d'Hyères

MessageSujet: Re: D'Hyères à aujourd'hui   Ven 22 Juin 2012, 21:15

Affarée à ses affaires sur son fief d'Hyères, Algaranna veillait que ses employés, ses domestiques travaillaient bien. Après s'être assurée que les ordres avaient bien reçus, elle se dirigea vers le salon, et croisa Michel, le page de Cassis. Elle lui demanda où s'est passé Arystote, et Brigantin.
Aussitôt, obtenue sa réponse, elle fit un demi-tour pour aller voir Brigantin, et Arystote dans leur chambre. Elle allait ouvrir la porte de la chambre, et arrêta son geste en entendant la voix d'Arystote.

Jamais je l'aimerai ! Je ne jouerai pas avec lui ! Jamais !
Elle entendit les pleurs, et elle ouvrit vite la porte pour voir un petit garçon fondre des larmes, à côté de son fils Brigantin en crise de somnelence. Elle pensa interdire la bière finalement à son fils... Et elle se précipita s'agenouiller devant Arystote. En se baissant, elle aperçut le parchemin froisé dans la main d'Arystote.
-Arystote? Pourquoi tu pleures?
Miss le prit vite dans ses bras et lui chuchota :
-Ne pleure pas... Raconte-moi ce qui se passe pour que tu pleures comme ca?
En se décidant , elle parlerait de ce parchemin plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arystote
Fossile Provençal
avatar

Nombre d'interventions : 2164
Localisation InGame : Brignoles
Métier : Fils de sa mère
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: D'Hyères à aujourd'hui   Lun 25 Juin 2012, 10:47

Il y avait longtemps qu'il n'avait pas senti des bras autour de lui. Il avait beau jouer au grand qui est comte d'abord, Arystote devait avouer qu'en l'absence de sa marraine et sans mère auprès de lui la tendresse lui manquait. Toujours sanglotant mais en reprenant son souffle doucement, il se serra contre Miss et profita des bras et de la tendresse qu'elle lui offrait.

Un jour il serait grand pour de vrai mais là il était encore petit, il pouvait encore profiter de ça.

Quelques minutes plus tard, plus calme, l'enfant pouvait parler sans pleurer à chaudes larmes.


Prunille elle va avoir un bébé..., dit-il d'une voix plaintive. Elle... elle m'aimera plus et je vais encore être tout seul.

Reniflant bruyamment il frottait à présent de ses petits poings, ses yeux rougis.

Je veux pas être tout seul !

_________________


    "Tolerantia, amicus intolerantiam"                "Ortie siegue quau mau i' pensa"


Si mon personnage ne vous répond pas c'est que je n'ai pas envie de jouer avec vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
misslafan29
Légende Provençale
avatar

Nombre d'interventions : 12196
Localisation InGame : Arles
Date d'inscription : 02/12/2007

Feuille de personnage
Nom: Ludchance
Titre de noblesse: Còmtessa
Fief : d'Hyères

MessageSujet: Re: D'Hyères à aujourd'hui   Jeu 05 Juil 2012, 20:08

Algaranna attendit un bon moment, le temps qu'Arystote se calma, et puis, elle l'écouta.
- Un bébé? Prunille va avoir un bébé?
Elle lui fit une grande sourire.
-Mais, c'est une bonne nouvelle. Attends.
Miss appela un serviteur pour avoir un mouchoir, et ensuite, elle lui tendit.
- Tiens.
Elle lui regarda :
- Tu sais, tu ne seras jamais être seul. Je suis là, et Prunille aussi. Elle va avoir un bébé. Quand il sera plus grand, tu pourras jouer avec lui et Brigantin. Je suis certaine qu'elle t'aime, et elle t'aimera toujours quand elle aura son bébé. Son coeur est assez gros pour aimer deux personnes, toi et le bébé. D'accord?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arystote
Fossile Provençal
avatar

Nombre d'interventions : 2164
Localisation InGame : Brignoles
Métier : Fils de sa mère
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: D'Hyères à aujourd'hui   Jeu 26 Juil 2012, 21:55

Quelque chose dans les paroles de la comtesse sonnait vrai et Yueel-Arystote sentait au fond de son coeur qu'il était aimé pourtant...
Pourtant cela ne lui suffisait pas, un sentiment d'abandon encore plus grand l'immergeait si souvent que le soir, une fois la couronne posée il s'abandonnait aux larmes.

Il ne pouvait pas dire que Miss était une mauvaise tutrice bien au contraire. Elle veillait sur lui comme elle veillait sur Brigantin. Il sentait en elle cette douceur maternelle qu'il y avait aussi chez Prunille et qu'il n'avait plus de sa mère. Pourtant...

Arystote leva ses yeux humides sur Algaranna et d'un signe de tête il acquiesça montrant qu'il comprenait ce qu'elle disait, qu'il savait que c'était vrai.


Pourtant, commença t-il à répondre en étouffant de nouveau ses sanglots, je me sens tout seul quand même et... et je voudrai que Prunille elle a pas d'enfant.

_________________


    "Tolerantia, amicus intolerantiam"                "Ortie siegue quau mau i' pensa"


Si mon personnage ne vous répond pas c'est que je n'ai pas envie de jouer avec vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'Hyères à aujourd'hui   

Revenir en haut Aller en bas
 
D'Hyères à aujourd'hui
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aujourd'hui, maman est morte
» C'est qui qui fête son anniversaire aujourd'hui ??
» que fete t on aujourd hui?
» Marine Russe d'aujourd'hui...
» Base Aujourd'hui

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château d'Aix :: Ailleurs en Provence :: Paysage Provençal-
Sauter vers: