Le forum des institutions provençales.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Publication des cardinaux camerlingue et primat du SRING

Aller en bas 
AuteurMessage
Eracle
Jsépakoi
Eracle

Nombre d'interventions : 447
Date d'inscription : 31/01/2008

Feuille de personnage
Nom: de Franchimont
Titre de noblesse:
Fief :

Publication des cardinaux camerlingue et primat du SRING Empty
MessageSujet: Publication des cardinaux camerlingue et primat du SRING   Publication des cardinaux camerlingue et primat du SRING EmptyMer 27 Jan 2010, 17:01

Citation :



    A l'Universalité des fidèles,

    Aux autorités parisiennes,


    Logion 1 : " Il n’est de noblesse que d’âme, et c’est dans votre cœur qu’il vous faut être noble. Mais sachez que même ainsi, vous serez vulnérable, car la noblesse est souvent blessée par la bassesse. "


    Nous avons pris la décision de prendre notre plume afin de faire part de notre incrédulité et de notre profond mécontentement face aux prises de positions et actions entreprises par les autorités françoyses depuis plusieurs jours.

    Tout d'abord, nous avons pris acte de la déclaration fort agressive et d'autant plus déplorable du Grand Maître de France à l'encontre de l'Eglise de Dieu, faite aux armées croisées et qui nous fut scrupuleusement rapportée, accusant la Sainte Eglise d'être l'ennemie des fidèles. Nous prenons également acte avec regret, mais non sans inquiétude, du choix du Grand Maître de France de ne plus reconnaitre en l'Eglise la bergère qu'elle est et demeurera toujours. Nous ignorons si le Grand Maître de France a conscience que ses propos font d'elle une apostat.

    De plus, le Grand Maître de France a cru bon de rompre le statut de croisés accordé par la Curie aux soldats français alors que la croisade contre le Lion est pourtant loin d'être achevée, se rendant par cela coupable de trahison envers Dieu.

    Cela nous pousse a souligner l'action ininterrompue des Saintes Armées en Béarn, a qui nous rendons un hommage appuyé, depuis le premier jour de son attaque par l'engeance, prouvant la continuité de la croisade déclarée par la Sainte Curie.

    Les évènements successifs n'ont pu qu'accentuer notre profonde stupeur, alors qu'aussitôt après avoir opportunément rompu le statut de croisés, les armées déployées qui étaient encore croisées quelques heures plus tôt ont été dirigées contre le Comté de Provence afin d'y mener une offensive, Comté pourtant partie prenante de la croisade contre le Lion et dont les troupes engagées en Béarn bénéficient du statut de croisés, et alors même que la Sainte Eglise avait appellée à l'union sacrée des fidèles contre l'engeance. Sans prendre position sur les motifs politiques de cette offensive sur lesquels il ne nous appartient pas de nous prononcer, nous ne pouvons que constater que cette attaque contre un Comté participant à la croisade n'a pour unique résultat que d'affaiblir cette dernière et de rendre les agresseurs complices des hérétiques du Lion.

    Par conséquent, nous commandons aux personnes responsables de ces actions de retrouver rapidement la raison et de mettre fin à ces exactions dictées par l'Innomable. En ces temps troublées, nous ne saurions accepter que quoi que ce soit puisse aller à l'encontre de la sainte croisade. Ce conflit doit s'achever et les forces en présences doivent se concentrer de concert, sous le manteau de la Croix aristotélicienne, sur la lutte contre la seule hérésie.



Pour le Sacré Collège des Cardinaux,
Son Eminence Tibère de Plantagenêt, dict Rehael.

Publication des cardinaux camerlingue et primat du SRING Rehael1v

Son Éminence Ecaterina de Sevillano Réaumont, Cardinal-Primat du Saint-Empire
Publication des cardinaux camerlingue et primat du SRING Cserlf6
Revenir en haut Aller en bas
 
Publication des cardinaux camerlingue et primat du SRING
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [diplo - animation] Fête du SRING

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château d'Aix :: L'Illustre Château ::   Salle d'affichage   :: EA - Archevêché d'Aix-Arles-
Sauter vers: